Boutique en ligne

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tél: 09.52.65.38.67

Du lundi au samedi de 10h à 19h

Mail: contact@alivrouvert.fr

Coups de cœur

Ce qu'il reste de nos rêves de Flore Vasseur - Pocket (biographie)

Ce qu'il reste de nos reves sortie en poche

Coup de cœur de Magali: Biographie percutante sur un homme trop vite disparu: Aaron Swartz. Auteur du livre Celui qui pourrait changer le monde, il est un des hommes qui a le plus contribué à l’avènement d’internet. Il code dès 8 ans et participe tout au long de son adolescence à de nombreux projets opensource (voyage au MIT, format rss, Reddit). Ses contributions ne sont pas que techniques. Ses rencontres avec Lawrence Lessig, Tim Berners-Lee (son idôle), Paul Graham en font un militant et un hacktiviste politique. Contributeur très actif de Wikipédia, il est convaincu qu’il faut donner un libre accès aux connaissances. Comme Google l’inquiète, il met en place en 2008 l’Openlibrary, la bibliothèque d’Alexandrie du XXIè siècle qui met à disposition grâce au Web, n’importe quel ouvrage quelle que soit la langue ou l'époque. Les attaques contre le système débutent en 2010.  Il se connecte au réseau interne du MIT et télécharge par millions des publications scientifiques jusque-là verrouillées derrière la caisse enregistreuse de JSTOR. Le FBI est saisi. Arrestation, enquêtes, menaces, propositions, puis un procès est planifié pour 2013, alors que JSTOR a levé sa plainte. Aaron se retrouve contre le procureur des États-Unis… Début janvier 2013, sa compagne Taren (une des fondatrices de SumOfUs) le retrouve pendu chez eux, dans la tenue achetée pour le procès qui n’aura pas lieu.

Cette biographie se lit quasiment comme un roman. Flore Vasseur est allée récupérer les témoignages des membres de la famille d’Aaron mais aussi de ses amis, de ses idôles et nous présente une enquête bien ficelée avec de nombreuses références à l’actualité documentées. Une intelligente manière de nous prévenir et de nous sensibiliser aux dérives des grosses entreprises telles que les GAFAM ou celles des gouvernements.

Sur la boutique