Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Coups de cœur

La grande fabrique de mots de Agnès de Lestrade et Valeria Docampo - Alice Jeunesse (album jeunesse)

La grande fabrique de motsCoup de cœur de Camille:  Les mots nous les utilisons tous les jours sans même y penser mais imaginez un monde où ceux-ci coûteraient très chers, si parler impliquait d’acheter des mots de les avaler pour ensuite les prononcer et en user. Notre jeune Phyléas a désespérément besoin de mots pour enfin avouer son amour à Cybelle à l’occasion de son anniversaire. Le temps lui est compté et le mots les plus beaux se font rares… Les mots jetés à la poubelle quant à eux ne servent pas à grand chose. Il s’agit uniquement de gros mots ou de termes très spécifiques. Pourtant l’amour de Phyléas est pure. Alors, comment va-t-il s’y prendre?

Un tout petit album facilement transportable (dans la poussette, dans la poche, dans le sac, dans le train…) qui ravira les amateurs de Rebecca Dautremer tant les illustrations sont douces et poétiques. Une belle ôde à l’amour, le vrai, et aux petits rien qui le composent.

Une joie féroce de Sorj Chalandon - Grasset (roman)

Une joie féroce Coup de cœur de Magali: Quatre femmes coiffées de perruques et de lunettes de soleil sortent d’une voiture, hésitantes pour certaines, elles sont armées et s’apprêtent à commettre un crime. Comment en sont-elles arrivées à cette situation si dangereuse? Retour en arrière. Jeanne, libraire discrète (mais sans doute indispensable!) vient d’apprendre qu’une tumeur s’est glissée sous son sein. Après la mort de son fils, cette nouvelle l’accable d’autant plus que son mari n’arrive pas à y faire face. C’est seule qu’elle se rend à ses consultations et aux séances de chimiothérapie. Un jour, elle y croise Brigitte, elle aussi venue prendre son poison. Sa vision de la maladie est différente, beaucoup moins dramatique, moins culpabilisante.

Sujet assez difficile à aborder, le cancer et la solitude des malades, mais l’auteur le fait avec brio et sans apitoiement. Ces quatre femmes vont nouer des liens d’amitié exceptionnels qui vont les pousser à planifier un méfait, pour une bonne cause.

Moriarty, tome 1 de Ryôsuke Takeuchi (scénariste) et Hikaru Miyoshi (dessinateur) - Kana (manga seinen)

Moriarty T.1Coup de cœur de Camille: Tout le monde ou presque connaît le célèbre professeur Moriarty, ennemi juré de Sherlock Holmes, tout deux des créations de l’éminent Arthur Conan Doyle. Beaucoup d’œuvres se sont inspirées des romans et nouvelles de l’auteur mais combien se sont placées du point de vu du criminel consultant? Au XIXème siècle, dans une société régie par l’aristocratie et où les inégalités sont flagrantes, faites la connaissance de deux frères orphelins recueillis par la riche et respectable famille Moriarty. Cette dernière, comme la majorité des autres familles de leur rang, n’a que du dégoût pour les classes inférieures. Exception faite d’Albert l’aîné qui va voir en ces deux frères orphelins une intelligence hors normes, un charisme indéniable et un moyen de débarrasser la société de ces êtres corrompus et pourris qui régissent le pays par leur richesse et leur rang. Un pacte est donc passé entre les trois garçons: Albert offre sa richesse et son influence aux deux autres qui eux useront de leur intelligence pour mettre en actions son idéal. Treize ans après leur rencontre, chacun mène une vie respectable aux yeux de tous tout en exerçant leur activité de “conseillers privés” visant à aider les plus démunis sans oublier l’assouvissement de leur vengeance…

Un tome d’introduction qui pose les bases de l’intrigue en nous intriguant très fortement d’ailleurs! Bien que les intentions de notre trio soient louables, on est tiraillé entre sympathie et scepticisme tout au long de la lecture. Jusqu’où vont-ils aller par vengeance? On a très envie de le savoir en lisant le tome 2! (heureusement déjà paru)

Perles de libraires de Jen Campbell - Leduc (humour)

Perles de libraires ; le pire et le meilleur entendu en librairie... Fous rires de Magali: Alors pour mon anniversaire, ma collègue m’a offert ce livre qu’il ne faut surtout pas lire d’une traite mais au contraire dans lequel il faut piocher de temps en temps. L’autrice, (libraire elle-même) avait un blog et publiait régulièrement des «perles de libraires». Vu le succès et les «confessions» d’autres libraires, elle en a fait un livre. Car les clients de librairies sont uniques (vous le savez n’est-ce pas?!) et leurs questions parfois surprenantes.

Extraits (car rien de mieux que quelques phrases pour vous faire sourire)…

Client (en train d’acheter Treize façons de se débarrasser d’un cadavre) murmure sérieusement: En fait, vous savez, il y en a quatorze…

Client: Quels livres pourrais-je acheter pour que mes invités regardent ma bibliothèque et se disent: «Waouh! Ce type est drôlement intelligent?»

Petit garçon: maman, tu m’achètes ce livre? Maman: va demander à ton père s’il est d’accord. Petit garçon : Papa! Maman dit que si tu ne m’achètes pas ce livre, tu pourras pas dormir dans son lit ce soir!

Ce livre m’a bien fait sourire et m’a rappelé pourquoi j’aimais autant mes clients (vous êtes merveilleux, si si si…).

Journal intime d'un touriste du bonheur de Jonathan Lehmann - Points vivre (roman de développement personnel)

Journal intime d'un touriste du bonheurCoup de cœur de Camille: Le bonheur. Tout un programme! On a beau se répéter encore et encore le mot, il n’est pas plus évident d’en saisir toutes les notions. On court tous après lui, plus ou moins consciemment, sans pour autant savoir si notre cheminement s’avère fondé ou efficace. Jonathan Lehmann avait entre les mains toutes les clefs du succès, soit une bonne situation, un avenir prometteur et une compagne qu’il aimait de tout son cœur. Point négatif: il n’était pas heureux. Suite à quelques aléas personnels rendant compte que la vie est joueuse, notre explorateur décide de partir à l’aventure. Tout d’abord il créé le blog Les Antisèches du bonheur visant à donner quelques conseils à tout à chacun pour s’extraire de “la tyrannie du mental”, le tout en vulgarisant certaines théories du bonheur et ainsi apprendre à vivre mieux. Après son expansion sur les réseaux sociaux, Jonathan Lehmann s’adonne à une nouvelle pratique: le journal. Il part en Inde en quête de spiritualité pour un voyage de plus de trois mois. En voici l’aboutissement. Jonathan Lehmann se décrit comme étant un “étudiant du bonheur”. Il découvre au fur et à mesure de son cheminement différentes pratiques qu’il expérimente et dont il rend compte avec humour dans son journal.

Déculpabilisant, c’est exactement l’effet que procure cette lecture! Malgré ses nombreux traits d’humour, on apprécie particulièrement le sens critique dont fait preuve notre touriste du bonheur. Rien n’est “tout blanc” ou “tout noir” bien au contraire et tous les sujets sont abordés (addictions, drogues, méditation, sexe tantrique, yoga, mysticisme…) Attachant et instructif, on ne peut que sourire à la lecture de ce journal de bord qui nous fait prendre conscience tout de même de quelques points essentiels à notre épanouissement personnel.

Chers corps de Léa Bordier (et bien d autres!)- Delcourt (BD ou roman graphique)

Cher corps Coup de cœur de Magali: Cette bande dessinée est en fait l’adaptation illustrée de la chaîne Youtube de Léa Bordier. Elle a posé la même question à douze femmes: «Comment définirais-tu ton rapport au corps, aujourd’hui?». Chacune répond à sa manière, suivant son âge ou ses expériences. Chaque histoire filmée est ré-interprétée par une femme talentueuse, sous forme de scénettes dessinées, chacune son style.

Certaines de ces femmes m’ont plus touchée que d’autres, alors je vous les présente vite fait:

Ce roman graphique est vraiment une œuvre collective. À partir de vidéos, des dessinatrices comme Cy, Mathou, Carole Maurel, Mirion Malle, transmettent le message de femmes inconnues qui nous parlent de leur rapport à leur corps. BD incontournable à mettre entre les mains de chaque femme, mais pas que!

Protocole gouvernante de Guillaume Lavenant - Rivages (roman)

Protocole gouvernante Coup de cœur de Magali: Ce livre, entièrement rédigé au futur, est le protocole que devra suivre la gouvernante qui se fera embaucher chez une famille bourgeoise pour s’occuper d’une jeune fille, Elena, et des diverses tâches de la maison. Les instructions à suivre lui présente la situation du couple (les décrivant minutieusement, ainsi que leur passé respectif et leurs réactions possibles) et les différentes actions qu’elle sera amenées à réaliser (lire un conte qu’elle aura apportée elle-même à Elena, parlant de forêt sombre et d’enfants abandonnés ou verser de l’eau par la fente du vestibule sur le parquet sans jamais laisser de trace). Il semblerait que ce soit un groupe mystérieux qui l’ait écrit, composé de Lewis, Stand et d’autres. Mais quel est leur objectif? On ne l’apprend que très tard, quand la tension est à son comble.

Roman qui tient presque du huis-clos et qui rappelle, par certains côtés, Chanson douce de Leïla Slimani. Ambiance étouffante, le lecteur se demande comment cela va bien pouvoir finir et quel est le but caché de ce groupe qui a l’air d’avoir tout prévu. Quelle réussite d’être si bien parvenu à capturer/captiver le lecteur pour un premier ouvrage.

Poussière d'étoile de Jeanne Willis (texte) et Briony May Smith (illustrations) - Gallimard Jeunesse (album jeunesse)

Poussière d'étoileCoup de cœur de Camille: Une petite fille observe les étoiles, cherchant attentivement quel vœu elle souhaite faire exaucer. Elle désire avant tout briller comme sa sœur qui elle au moins réussit tout ce qu’elle entreprend avec brio. Comment trouver sa place face à elle? Comment devenir quelqu’un? Face aux étoiles, son grand-père pourrait bien lui apporter la réponse… 

Il est bon de revenir aux fondamentaux quelques fois. Un album très doux sur la confiance en soi et la quête d’identité. L’anonymat de la petite fille permet à tout jeune lecteur de s’identifier à elle et à ses peurs qui sont par ailleurs souvent partagées. Jeux de comparaisons entre sœurs, ce n’est pourtant pas un album sur la différence mais bien sur l’amour de soi et des autres. Des phrases courtes apportant un beau message et des illustrations de toute beauté qui donnent envie de regarder plus attentivement les étoiles et non pas uniquement celles qui ornent le ciel…

Carnets Le thé des écrivains - éditions du Désastre (papeterie)

https://media.cultura.com/media/catalog/product/cache/1/image/500x500/0dc2d03fe217f8c83829496872af24a0/c/a/cahier-10x15-the-des-ecrivain-cahier-10x15-feuille-multi-couleurs-3700356303813_0.jpgCoup de main de vos libraires: Nous sommes libraires certes, mais avant tout lectrices. Et être lecteur signifie dévorer plus ou moins les livres, partir en quête d’aventures et se délecter de beaux mots pour soigner ses propres maux (oui, le lecteur est un peu torturé). Tous ces mots si beaux on voudrait les garder à vie en soi, sauf que notre mémoire reste très sélective et nos lectures toujours plus abondantes. Nous avons donc opté pour le papier et le stylo. Et soudain, c’est tout un monde qui s’ouvre à nous! Texture du papier, son format, son grammage, sa couleur… Rien n’est laissé au hasard, c’est une affaire plus que sérieuse! 

Nous avons donc rapidement fait la connaissance des éditions du Désastre qui, outre leur nom tapageur et leur humour, possèdent une vaste collection de carnets à griffonner. Ceux du “Thé des écrivains” ont particulièrement retenus notre attention. Colorés à souhaits, en format A5 ou A4, un papier de coton comme on en voit peu, des pages de toutes les couleurs sur lesquelles écrire selon notre humeur… Tout est étudié afin de faire de chaque carnet un objet unique, de qualité, personnalisé et bien-sûr témoin de nos plus belles lectures (mais pas que)! Un indispensable pour les amateurs de papeterie.

Love her wild (aime-la libre) de Atticus - Michel Lafon (poésie)

Love her wildCoup de cœur de Camille: La poésie impressionne, trouble, intimide, touche, charme, saisit, enivre. Beaucoup l’ignore par peur de ne pas en saisir la portée. D’autres en sont de fervents admirateurs. On dit bien de certaines plumes qu’elles sont poétiques? Peut-être sommes nous tous un peu poète. Au moins, la poésie nous est accessible à tous. Atticus, auteur de Love Her Wild propose à ses lecteurs de redécouvrir en vers quelques instants de vie qu’ils soient joyeux ou plus dramatiques. Explorateur de la vie quotidienne, Atticus donne à lire la magie instantanée de chaque petits moment de vie. 

D’abord publiés sur son compte Instagram, les poèmes d’Atticus nous parviennent enfin, publiés. Avec simplicité et sobriété, ce jeune poète parvient à nous charmer et à capter notre attention pour finalement nous révéler toute la magie de quelques instants de vie. Les photographies qui accompagnent chaque poème complètent superbement l’ouvrage. Trois parties distinctes (lovre - her - wild) qui ne laisseront personne indifférent. Atticus, un poète à découvrir et qui n’est pas sans rappeler Rupi Kaur, également poétesse accomplie des temps modernes.

Une petit mise en bouche:

“Chaque mot qu’il écrivait était une façon de protester

fièrement contre ce monde trop ordonné.”