Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

UN PETIT PAS PEUT CHANGER VOTRE VIE de Robert MAURER - Ed. Le Livre de Poche

 Émetteur du verbatim : François C

 

Un petit pas peut changer votre vie : la voie du kaïzen Là où l’innovation exige des réformes drastiques et traumatisantes, le kaizen prescrit une avancée « à petits pas » vers l’amélioration.

Pourquoi le kaizen marche ?

Si vous adoptez la stratégie des «petits pas» professée par le kaizen, vous saurez désarmer votre angoisse et stimuler votre créativité.

But modeste > Peur évacuée > cortex impliqué > succès.

Posez de petites questions

Les petites questions tissent un environnement mental qui invite à une créativité audacieuse et à la bonne humeur. Quand on pose de petites questions aux membres d’une équipe, on canalise les énergies du groupe tout entier. En se posant à soi-même de petites questions, on établit les bases d’un programme personnalisé qui contribuera à la réussite du changement.

Quel que soit le problème, il faut l’aborder avec un mental bienveillant et patient.

Y-a-t-il une chose que j’aimerais apporter au monde avec mon livre, ma musique, ma peinture ou mon projet professionnel?

Est-ce que je connais quelqu’un que je pourrais appeler pour m’aider ou m’inspirer?

Existe-t-il une direction spécifique qui m’inspirerait et me comblerait tout particulièrement?

Ayez de petites pensées

On peut, par de «petites pensées», sculpter son mental et accroître son potentiel intellectuel, social et, même, physique. Comment procéder ? Rien qu’en imaginant…

Quel tout petit pas pourrais-je faire afin d’atteindre mon objectif?

Faites de petites actions

Les petites actions sont au cœur du kaizen. En accomplissant des petits pas en apparence insignifiants ou même risibles, vous franchirez, serein, les obstacles qui paralysaient votre vie. Lentement, sans effort, vous cultiverez le goût du succès durable et établirez un itinéraire permanent vers le changement.

Résolvez de petits problèmes

S’entraîner à repérer ces nombreuses contrariétés, petites ou grandes, et à les résoudre, nous évitera, plus tard, d’avoir à affronter des échéances plus radicales et plus douloureuses.

Avez-vous rencontré, au début, des signes avant-coureurs d’un problème latent?

Accordez de petites récompenses

Les petites récompenses seront un encouragement idéal. Peu coûteuses mais très précieuses, elles stimuleront votre motivation intérieure et votre désir de transformer durablement votre vie.

La récompense devra posséder les trois qualités suivantes:

Identifiez les petits moments

L’attention spéciale portée aux « petits moments » peut vous conduire   découvertes créatives, vous aider à approfondir votre vie relationnelle et vous apporter, jour après jour, l’impulsion nécessaire pour aller vers l’excellence.

Le kaizen pour la vie ?

S’en tenir à l’essence même du kaizen : un credo optimiste, confiant dans les possibilités d’amélioration de la nature humaine.

CITATIONS dans l’esprit du kaizen 

Jean XXIII Regardez chaque chose. Visez sur un grand projet. Améliorez-vous un tant soit peu.

Baily Commencez où que vous soyez et commencez petit.

Torre Nous pensions peu, nous pensions petit. Et c’est de cette manière que nous avons acquis nos bases. De cette manière que nous avons joué toute l’année.

J.W. Marriott Ce sont les petites choses qui rendent les grandes possibles. C’est une attention minutieuse au plus infime détail qui produit une action de premier ordre.

Stravinski On reconnaît le véritable créateur à son aptitude à voir dans la plus humble, la plus banale des choses un sujet digne de toute son attention.

Tao-tö-king Affronter la difficulté lorsqu’elle est encore facile. Accomplir de grandes œuvres par une série de petits actes.

IL N’EST JAMAIS TROP TARD POUR RÉUSSIR de Tim BUTLER-BOWDON - Ed. Payot

 Émetteur du verbatim : François C

 

Il n'est jamais trop tard pour réussir ! Postulat: n’importe qui peut atteindre de grands objectifs…à condition de les inscrire dans une planification appropriée….Je découvris que les grands projets, quand on les découpe en plusieurs morceaux et qu’on les étale dans la durée, deviennent assez réalisables.

C’est peut-être seulement la capacité à voir loin qui nous fera sortir du lot…La « cuisson à feu doux » est la règle, pas l’exception.

Ch. 1 Echauffement

Buffett « Quelque talent, quelque effort que nous déployions, certaines choses prennent simplement du temps : on ne peut pas fabriquer un bébé en un mois en mettant neuf femmes enceintes. »

Prendre au départ une bonne décision, puis laisser le temps faire son travail.

La réussite mitonnée à petit feu n’est pas une voie possible vers le succès, c’est la seule voie possible pour parvenir aux accomplissements réels, qui sont le fruit de la sagacité, de la créativité et du travail.

Koch «Le temps est une dimension de notre vie et de notre expérience. Le temps est partie intégrante de ce que nous faisons et de ce que nous sommes.»

Crucial pour la réussite de ces projets : une compréhension réaliste du temps qu’il faudra à la fois pour lancer la dynamique du projet et/ou le mener à bonne fin.

Ch 2 La vie n’est pas courte

Des millions d’individus découvrent qu’il est possible de demeurer actif et raisonnablement indépendant jusqu’à 90 ans passés.

L’on peut demeurer productif jusqu’à l’âge de 80 ans.

À 49 ans, je savais seulement qu’il fallait que je fasse quelque chose d’autre, qui me fasse vibrer, et j’avais l’énergie et l’enthousiasme nécessaires

Force est désormais d’associer à la magie de voir grand la puissance de voir loin.

Ch 3 La vision à long terme

«Ayez un autre sens du temps que vos pairs» Jeff Bezos

Il finit par concevoir un «cadre de minimisation du regret»… Allait-il regretter, s’il échouait, d’avoir sauté le pas et lancé son entreprise?

Trois questions : Est-ce que j’ai vécu ? Est-ce que j’ai aimé ? Est-ce que j’ai compté ?

C’est un véritable défi que d’adopter une vue panoramique de notre vie et de nos réussites.

Si brillantes que soient nos promesses (cas de la réussite précoce), c’est le temps et l’expérience qui font finalement de nous ce que nous sommes.

Toyota : cette vérité que plus les objectifs sont lointains, mieux vous détectez les opportunités présentes qui s’accordent à cette vision à long terme.

Proverbe chinois : « Le temps et la patience changent la feuille de mûrier en satin. »

Capra « Les Chinois pensent que chaque fois qu’une situation se développe à l’extrême, elle doit s’inverser en son contraire. Cette conviction leur a donné du courage et de la persévérance dans les périodes de détresse, et les a rendus prudents et modestes dans les périodes fastes. »

Vous ne dépendez pas de l’ »époque » pour réussir…En ne démordant pas de vos idées, en ayant confiance en la personne que vous êtes et en ce que vous faites, c’est vous qui façonnerez votre époque.

Ch 4 Le temps de gestation

Ruskin «Ne dépendez jamais de votre génie. Si vous avez du talent, l’industrie le rendra meilleur ; si vous n’en avez pas, elle palliera votre déficience.»

Th. Edison «Le génie, c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration. En conséquence, un « génie » n’est souvent qu’une personne de talent qui a fait scrupuleusement ses devoirs.»

Ce doit être une pratique délibérée, consistant en un travail constant pour améliorer chaque jour des compétences bien précises, doublé d’un apprentissage à partir de ses erreurs et d’une évaluation permanente à partir de points de référence posés au départ.

Les grandes figures de l’histoire passent souvent des années dans un état étonnamment passif, au cours desquelles elles s’imprègnent profondément de leur engagement.

Le passage du temps a une façon particulière de révéler la vérité. Il élève à la reconnaissance ceux qui s’accrochent à leur talent, même quand ils doivent affronter l’absence de reconnaissance ou des refus…Pour atteindre son potentiel, il faut une certaine réflexion sur soi, et la volonté de corriger ses failles de caractère ou son excès de prétention.

Ce n’est que lorsque nous « maîtrisons pleinement un domaine » que nous pouvons commencer à créer de nouvelles règles, ou des façons authentiquement nouvelles d’accomplir les choses.

James «Le meilleur usage d’une vie, c’est de créer quelque chose qui dure plus longtemps qu’elle.»

Pour avoir une vie pleine de sens, il nous faut restreindre une partie de notre liberté. Si les grands engagements dans le travail et l’amour nous laissent souvent moins de « temps pour nous », ils ont ce mérite de faire de nous des personnes qui vivent pour quelque chose.

Ch 5 Le facteur 40

Le modèle de «crise et résolution» entre 35 et 45 ans (Erik Erikson).

La capacité à avoir un impact spectaculaire sur le monde ne vient, paradoxalement, qu’après avoir traversé des changements personnels intenses.

Une partie du «travail» qui conduit au succès consiste à réussir à croire profondément en soi. Mais, plus important encore, il faut vous donner le temps de faire cette chose ou de devenir cette personne.

Ch 6 Sortilège de mi-siècle

La cinquantaine est une décennie où l’on atteint sa pleine vitesse.

Son exemple laisse entendre que si l’on possède le talent, et la discipline d’en faire quelque chose, le temps peut devenir un allié plus qu’un adversaire.

Dan Brown «Attelez-vous à la réalisation de vos rêves et faites ce dont vous avez envie. Accomplissez quelque chose dont vous puissiez être fiers. La clé du bonheur consiste à faire chaque jour ce dont on a envie.»

Ch 7 Une mine d’or pour trente ans

Ce qu’on appelle le « soir de la vie » est parfois au contraire une aurore de vigueur et de créativité… Il est fort possible que vous ayez aussi en vous trente ans d’exploitation d’une mine d’or qui n’attend que cela…Vous pouvez signer une nouvelle « concession » sur votre vie, vous remettre à extraire de la matière première du gisement que constitue l’existence que vous avez menée jusqu’ici pour créer des choses remarquables et uniques.

Un potentiel non réalisé est « l’une des pires choses qui soient ». Nous possédons en nous des graines dormantes, et soudain vient une révélation, un rayon de lumière qui nous frappe et nous indique la voie à suivre.

Picasso «Je n’évolue pas: je suis.»

Ch 8 La beauté des gens

Arendt « Le nouveau a toujours contre lui les chances écrasantes des lois statistiques et de leur probabilité qui, pratiquement dans les circonstances ordinaires, équivaut à une certitude ; le nouveau apparaît donc toujours comme un miracle. Le fait que l’homme est capable d’action signifie que de sa part on peut s’attendre à de l’inattendu, qu’il est en mesure d’accomplir ce qui est infiniment improbable. Et cela n’est possible que parce que chaque homme est unique, de sorte qu’à chaque naissance quelque chose d’infiniment neuf arrive au monde. »

«La réussite naît d’une accumulation constante d’avantages, elle est le fruit d’une conjoncture heureuse de facteurs familiaux, culturels, chronologiques et sociaux.»

Kroc « Quand on croit à quelque chose, il faut s’y impliquer jusqu’au bout des orteils. »

Quel que soit l’objet de votre fascination, suivez sa piste, aussi superficiel et aussi vain que cela paraisse aux autres, parce qu’en développant correctement votre projet, vous avez des chances de le voir apporter à votre vie un sens, un objectif et de l’argent, en des quantités insoupçonnées.

Schultz « La vie est une succession de collisions évitées de peu. Mais une part importante de ce qu’on attribue à la chance n’a rien à voir avec de la chance. C’est le fait de savoir réagir dans l’instant et accepter d’endosser la responsabilité de son propre avenir. C’est voir ce que d’autres ne voient pas et suivre cette vision, d’où que proviennent les avis négatifs. »

Ch 9 Tout ce qui est grand a commencé petit

Le passage de la performance à l’excellence ne survient jamais d’un coup…Le processus ressemble plutôt au fait de pousser sans relâche un volant d’inertie aussi lourd qu’immense dans le même sens, tour après tour, de façon à prendre de la vitesse jusqu’à une avancée décisive, puis au-delà.

Si l’on atteint 1% et que l’on double sa croissance chaque année, on ne met que sept ans à atteindre 100%.

La constitution d’une marque est un travail lent, patient et méthodique. Réussir du jour au lendemain, dit le vieux dicton, prend plusieurs décennies.

En commençant avec modestie, on respecte la loi immuable de la croissance et du temps. Cette loi est capable de vous amener à faire jaillir un beau jardin ou une haute forêt de votre vivant, et à enrichir l’existence de ceux qui vous succéderont quand vous serez parti.

Fuller: « Vous pouvez être assuré que si vous consacrez votre temps et votre attention au plus grand avantage des autres, l’Univers vous apportera un soutien sans faille et toujours en temps voulu. »

PRINCIPE 80/20 de Richard KOCH - Editions de l’homme

Le principe 80/20 ; faire plus avec moinsÉmetteur du verbatim : François C

Réfléchir: Agir sélectivement - Produire des résultats extraordinaires

Non conventionnelle

Hédoniste: La réussite dérive de l’intérêt, de la joie, du désir d’un bonheur futur

Croit au progrès

Stratégique

Non linéaire:  Imaginez, puis créez les conditions qui vous rendront à la fois heureux et productif

Ambition extrême et attitude assurée, détendue, civilisée

Quelle est la chose appropriée à accomplir?

Choisir la bonne compétition, la bonne équipe, la bonne méthode

Se choisir judicieusement quelques alliés et tisser ses alliances avec soin

Il sait d’où vient son bonheur et le recherche. Il se sert du bonheur d’aujourd’hui pour construire et intensifier son bonheur de demain

Nous ne faisons bon usage que de 20% de notre temps

Avenir: dimension du présent et du passé qui nous offre l’occasion de créer quelque chose de mieux

Ceux qui accomplissent le plus doivent nécessairement aimer ce qu’ils font

S’engager dans des activités à valeur et à satisfaction élevées, dans son travail comme dans ses loisirs

Repérer ce que j’ai été programmé pour réussir le mieux

BONHEUR plages heureuses/malheureuses

Plages de réussite/déserts de réussite

Objectifs à court terme: doubler en l’espace d’un an les 20% du temps que je consacre à des activités à valeur élevée.

Repérer les tâches à valeur élevée

Être heureux 80% du temps passé au travail et 80% du temps passé ailleurs

Si vous aimez faire quelque chose, il est probable que vous le ferez bien

Profondeur et intimité de la relation

Meilleures relations : appréciation mutuelle du temps passé ensemble

Respect

Expérience partagée

Réciprocité: être proactif dans l’aide apportée à ses alliés

Confiance

Quiconque a réussi à atteindre les sommets l’a fait avec un grand enthousiasme

Quels sont les 80% de mon temps qui ne me mènent à rien?

Les meilleurs : les chefs de file produisant des résultats qui en quantité et en qualité font rougir leurs concurrents

Bourse : type de portefeuille déséquilibré qui mène à des rendements supérieurs

Habitudes quotidiennes du bonheur

Exercice physique

Stimulation mentale

Stimulation/méditation spirituelle/artistique

Service rendu à quelqu’un

Pause agréable passée en compagnie d’un ami

Petit plaisir que je m’accorde

Félicitations que je m’adresse

Stratagèmes de bonheur à moyen terme

Maximiser le contrôle que j’exerce sur ma vie

Me fixer des objectifs raisonnables et réalisables

Être flexible

Entretenir une relation étroite avec un conjoint heureux

Cultiver une amitié intime avec quelques proches heureux

Développer une solide alliance professionnelle avec un petit nombre de personnes dont j’aime la compagnie

Élaborer le style de vie que moi et mon conjoint voulons.

*

Bullshit jobs de David Graeber - Les Liens qui Libèrent

Bullshit jobs Texte de Luc F: David Graeber s’étend dans ce livre plus en détail sur les « Bullshit jobs » qu’il avait décrit dans un article en 2013. Cet article, volontairement provocateur avait rencontré un succès mondial et provoqué des sondages dans la presse. Jusqu’à 40 % des gens interrogés pensent avoir un « job à la con », c’est à dire un travail dénué de sens, qui s’il n’était pas fait ne manquerait à personne ou même cesserait de nuire.

David Graeber s’est appuyé pour son livre sur les centaines de témoignages reçus à la suite de son article. C’est l’occasion pour cet intellectuel anarchiste d’interroger la prétendue nécessaire efficacité des organisations mues par le profit.

Même si l’objet lui-même est assez fragile car un job à la con se définit par le seul avis de celui qui l’exerce, la notion trouve un tel écho qu’il est difficile de l’ignorer. L’analyse de Graeber n’est sans doute pas aussi profonde et brillante que celle qu’il propose dans « la dette, 5000 ans d’histoire » mais reste pertinente à bien des égards et le livre est également bien plus facile d’accès.

Ceux de la louve T1. Nouveau départ de Pascale Perrier - GulfStream

Coup de cœur de Mademoiselle Jeanne, notre animatrice du club de lecture qui tient le blog Deux pour une.

Ceux de la louve T.1 ; nouveau départ Pour échapper à une mère droguée qui ne sait plus s’occuper d’eux et à son dealer qui les met en danger, Elyo pense partir de la maison avec sa petite sœur Lucile. Une fille de sa classe lui parle alors de Ceux de la louve, une colonie de vacances où ils pourraient aller le temps de prendre leurs distances…

Le sujet abordé par cette trilogie peut sembler un peu dur mais il est très bien traité : l’auteur(e) a évité de tomber dans des clichés, ce qui n’est pas facile avec un sujet aussi délicat. L’histoire n’est pas toujours très réaliste mais c’est ce qui lui donne son originalité et cela permet d’apporter de l’espoir dans un univers assez sombre au début. Ce livre ne donne pas de solution miracle à des situations comme celles d’Elyo et Lucile, mais il tente de proposer une alternative romancée aux familles d’accueil et aux différentes assistances sociales. Les victimes de ce système et leur prise en charge ne sont pas jugées, l’auteur présente simplement des faits avec différents points de vue selon les protagonistes.

Les personnages sont attachants et ont des caractères très marqués, sûrement à cause (ou grâce à !) leurs expériences. Elyo paraît presque trop mature pour son âge mais cela peut s’expliquer par sa nécessité de se prendre en charge dès son plus jeune âge. Lucile, plus jeune, est aussi plus sensible et elle apporte une nuance très importante à l’histoire : sans elle, l’intrigue serait beaucoup plus manichéenne, moins contrastée. Je l’ai trouvée plus touchante qu’Elyo de manière générale, peut-être grâce à son caractère naïf et innocent : elle refuse de voir la réalité en face et tente de se protéger.

Les filles au chocolat, tome 3, Cœur mandarine de Cathy Cassidy - Pocket Jeunesse

Les filles au chocolat T.3 ; coeur mandarineFiche de lecture d’Antoine:

Résumé: Summer Tanberry, 13 ans et demi adore la danse (surtout la danse classique), elle pratique la danse classique depuis qu’elle est petite. Perfectionniste, Summer a de grands projets: intégrer de prestigieuses écoles de danse. Quand on lui propose d’intégrer la Rochelle Academy, elle saisit l’occasion. Mais elle a déjà raté l’audition pour le royal ballet parce qu’elle était trop stressées, et sa copine Jodie a été elle aussi recalée car elle était “trop corpulente.” De peur d’engraisser, elle mange de moins en moins et angoisse. Mais à qui se confier? Sa sœur ne lève plus les yeux de Finn, son amoureux, Honey ne lui sera d’aucune aide, en plus il y a beaucoup de fêtes et un plateau de tournage aménagé à Tanglewood House, son domicile ce qui est anxiogène pour elle qui aime tellement l’ordre. Elle n’ose plus se confier à personne. Arrivera-t-elle au bout de son rêve?

Avis: Ce roman montre qu’à force d’être trop parfait, on ne s’amuse plus et qu’on doit s’accepter soi-même qu’on soit gros ou maigre. Aussi, maigrir peut être mortel et derrière la danse classique se cache parfois une courte carrière.

Identité du personnage principal: Summer Tanberry, 13 ans et demi. Caractère perfectionniste, calme et sûre d’elle, très populaire. Elle est née à Kitnor en Angleterre. Ses parents se prénomment Charlotte et Greg Tanberry. Summer a  de longs cheveux blonds tressés ou relevés en chignon de danseuse. Elle a les yeux bleus et est très gracieuse. Elle aime porter des robes et des leggings à la mode, tout ce qui est rose. Elle a un look soigné. Elle aime la danse, la danse et encore la danse!! Mais attention surtout la danse classique! Elle rêve d’intégrer le Royal Ballet une école de danse, de devenir danseuse professionnelle et de créer sa propre école de danse. Son principal problème est que Summer à l’impression que tout lui échappe au moment où elle voudrait tout contrôler. 

L'art des listes de Dominique Loreau - Ed. Poche Marabout

Émetteur du verbatim: François C.

La liste nous donne une voie d’accès directe à l’exploration illimitée de notre vie.

Listes: en apprenant à les systématiser, à les aimer et à en tirer intelligemment parti, nous pourrions vivre plus simplement, plus légèrement et plus intensément.

Notez tous les thèmes de listes à faire et les exercices recommandés.

ÉCOLALISTES (> 2000 listes)

Haïku : une simple juxtaposition de mots, sans logique linéaire.

Journal: faire de cette expérience de débroussaillage personnel une expérience stimulante et revigorante/garder trace de tous les cadeaux que nous offre l’existence.

Les listes pour se simplifier… les mécaniques de l’ordinaire

Chaque «aujourd’hui» bien vécu transforme «hier» en un souvenir de bonheur.

Posséder le moins de choses possibles / ne garder que les infos utiles.

L'art de l'essentiel de Dominique Loreau - Ed. J'ai lu

L'art de l'essentiel ; jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soiÉmetteur du verbatim: François C.

ÉLIXIR VITAE DU DÉSENCOMBREMENT

  1. Au quotidien

Avec peu, on peut vivre le présent à l’infini.

Supprimer tout ce qui est superflu est peut-être la première étape vers la guérison.

Simplifier jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à retirer, excepté ce qui apporte le confort au corps et à l’esprit.

Lorsque nous ne pouvons plus choisir, nous encombrons.

En refusant de posséder, vous n’éprouverez plus ni avidité, ni convoitise, ni envie, ni avarice, ni jalousie.

  1. Dans le mental

L’élégance MUJO, c’est d’abord avoir la possession de soi, savoir qui l’on est, être en paix avec soi-même. C’est développer ses propres goûts, redécouvrir sa propre imagination et sa propre créativité… C’est voir les choses de son propre point de vue.

Le taoïste pratiquait l’art de prendre soin et d’entretenir son énergie vitale… “Se promener dans la vie “, suivre le courant de la nature, voilà comment il veillait à ne pas gaspiller son énergie dans les pensées et les émotions. Flotter dans la sérénité, rechercher l’harmonie en toutes choses, voilà ce qu’il s’efforçait de maintenir pour devenir éternel et laisser partir sans regret, le moment venu, son corps physique comme une vieille loque dont il n’aurait plus besoin.

  1. Plus de joie de vivre

La sérénité découlant du lâcher-prise

Ne plus avoir peur de perdre ses possessions

PRÉPARATION AU DÉSENCOMBREMENT

  1. Le tri identitaire

C’est en sachant exactement qui l’on est et en vivant selon ses propres besoins que l’on acquiert un style et un mode de vie vraiment personnel et original. Si nous nous connaissions réellement, non seulement nous aurions moins de choses, moins de besoins, mais plus de style.

  1. Prendre conscience des obstacles

Qu’il s’agisse de nourriture, d’habillement ou d’habitat, la simplicité dans les goûts est aussi une source d’indépendance et de sécurité. Plus vous vivez simplement, plus vous avez de sécurité pour le futur. Vous êtes moins à la merci des surprises et des revers de situation.

Nous ne possédons rien, en vérité, si ce n’est l’usage de notre corps, de nos sens et de notre esprit. Nous n’aurons jamais assez de toute une vie pour exploiter le potentiel illimité d’enchantement qu’ils nous offrent: la grâce du danseur, la souplesse de l’acrobate, le regard de l’artiste, la joie de l’athlète dépassant son propre record, la subtilité du gourmet, la sensibilité du musicien…

Seul l’être humain se plaint de la nature transitoire des choses. Voilà l’origine de la souffrance. Ce n’est que dans ce continuel devenir, dans cette constante transformation que nous pouvons trouver la joie.

La mort signifie que le passé doit être abandonné, que l’inconnu ne peut être évité, que «je» ne peut perdurer et que rien ne peut être finalement fixé…En retenant sa respiration, un homme la perd. En la laissant aller, il la trouve.

Quand stocker à outrance devient un problème

Le hoarding (thésaurisation): acquisition et échec à se défaire d’un grand nombre de possessions ou d’infos qui semblent inutiles et sans valeur.

PASSER A L’ACTION

  1. L’inventaire du logis

  2. Les techniques

La technique des cartons ou des sacs: jeter, donner, revendre, recycler, rendre, faire nettoyer, réparer…

LE FUTUR DE L’EUROPE SE JOUE EN AFRIQUE de Jean-Luc BUCHALET & Christophe PRAT - Ed. Eyrolles 2019

Le futur de l'Europe se joue en Afrique Émetteur du verbatim : François CORNEVIN

I. L’AFRIQUE ET L’EUROPE: UNE LONGUE HISTOIRE COMMUNE

1. 1884 : l’année où l’Europe s’est partagé l’Afrique

La quasi-stagnation de la population africaine au XIXème siècle résulte en partie de la traite des noirs.

Une colonisation française tardive

La conférence de Berlin (1884) scelle le destin de l’Afrique, sans que les Africains n’aient eu voix au chapitre…Les frontières ont été tracées par des bureaucrates qui n’avaient jamais mis les pieds en Afrique et qui, en divisant sans nécessité des zones historiques homogènes, des royaumes et des tribus, ont ignoré les identités ethniques et religieuses qu’ils recouvraient.

Le découpage de l’Afrique par les Occidentaux explique en partie les conflits ethniques, géographiques et religieux actuels.

2. Ce qui se cache derrière les tensions territoriales d’aujourd’hui

On dénombre de multiples guerres ou conflits dits « de basse intensité » comme en Libye, en Egypte, au Soudan, au Nigeria, en Erythrée, en Somalie, en République centrafricaine, au Mali, en République démocratique du Congo, au Sahel, au Darfour…

Les présidents, portés par l’euphorie des indépendances, ont sacralisé l’intangibilité des frontières héritées de la période coloniale.

3. Pourquoi l’Afrique a-t-elle pris tant de retard par rapport aux autres continents ?

L’histoire de l’humanité peut se résumer à la distinction entre les populations qui ont maîtrisé l’agriculture et l’élevage des gros mammifères, et les autres.

Au sein du continent africain, les écarts sont considérables, l’Afrique constituant un immense « patchwork ». En 2016, la part du revenu national détenue par les 10% des individus les plus riches de la population était de 54% pour l’Afrique subsaharienne…Les écarts de patrimoine sont tout aussi importants que les écarts de revenu…L’émergence d’une nouvelle classe d’ultra-riches en Afrique ne peut plus être niée, alors que de nombreuses régions du continent sont en proie à de violents conflits et à une extrême pauvreté.

L’Eurasie prend son envol, l’Afrique accumule le retard.

Le basculement du pouvoir vers l’Europe entre 1750 et 1850…Ce n’est pas un hasard si la science et le capitalisme forment l’héritage le plus important de l’impérialisme européen…Avec la quatrième révolution industrielle, celle de la robotique et de l’intelligence artificielle, il est à craindre que le retard de l’Afrique vis-à-vis des pays riches ne se comble pas.

4. Depuis des siècles, une économie africaine qui peine

De 1950 à 2001, date de l’entrée de la Chine à l’OMC, le continent africain voit son niveau de vie relatif par habitant mondial passer de 43 à 25% (contre 20 à 60% pour l’empire du Milieu).

La déconnexion de l’Afrique par rapport au reste du monde à la sortie de l’indépendance a entraîné un décrochage de son poids économique mondial malgré un léger redressement en fin de période (2,8% du PIB mondial aujourd’hui contre 1,9% en 1980). Minée par de nombreuses guerres civiles et conflits interreligieux, l’Afrique a été l’otage de la confrontation entre l’Est (communiste) et l’Ouest (capitaliste) jusqu’à la chute du mur de Berlin.

II – LE PATCHWORK AFRICAIN POSE PROBLEME… ET OFFRE DES SOLUTIONS

5. Des écarts de richesse gigantesques entre États

Le PIB courant de l’ensemble du continent est de seulement 2 251 milliards de dollars, soit inférieur au PIB français (2 583 milliards de dollars) et loin derrière le PIB chinois (12 237 milliards de dollars).

Le continent totalise cinquante–quatre pays dont les caractéristiques économiques, démographiques et géographiques sont totalement différentes…En réalité, il existe quatre Afrique : celle des pays exportateurs de matières premières qui pèsent énormément (68,1% du PIB africain) avec le Nigeria, l’Algérie, l’Angola, la Libye, la République du Congo, le Gabon, le Tchad…mais qui sont peu nombreux (14 sur 54) ; celle des pays diversifiés dont le poids économique est faible (en dehors de l’Afrique du Sud) et qui pèsent ensemble autour de 34,7% du PIB africain : le Maroc, la Tunisie, le Cap-Vert, l’île Maurice…(11 sur 54) ; celle des pays en transition comme le Kenya, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana ou le Cameroun, qui forment le groupe le moins nombreux (10 sur 54 avec un poids du PIB de 11,9% ; et enfin, celle des pays en pré-transition (les plus nombreux, 24 sur 54 avec un poids du PIB de 14,6%) comme l’Ethiopie, la République démocratique du Congo, la Guinée, le Rwanda, le Mali…

Le potentiel de rattrapage, et donc de croissance, de nombreux pays africains est considérable, à condition toutefois qu’ils évitent la guerre civile (Libye, République centrafricaine, Soudan…), les conflits interethniques (Rwanda, Côte d’Ivoire…), les conflits religieux (Nigeria, Centrafrique, Kenya…) et la montée des intégrismes (Niger, Mali).

Les pays qui ont connu les plus fortes croissances depuis 2001 ont été pour l’essentiel des producteurs de matières premières, à l’exception de l’Ethiopie et du Rwanda.

Mayotte face à une immigration massive en provenance des Comores.

L’Ethiopie: un potentiel de croissance parmi les plus élevés.

Le Liberia et la Guinée enfermés dans la violence et la pauvreté.

« Madagascar, l’invraisemblable désastre économique »…Une économie de rentes et de « rapines » s’est installée à la tête de l’Etat au profit d’une « hyper-élite » de 10 000 personnes, intéressées seulement à faire prospérer leur fortune au détriment de l’ensemble du peuple malgache.

Le développement humain (PIB par habitant, espérance de vie à la naissance, niveau d’éducation et niveau de vie) : un objectif encore lointain…L’un des facteurs essentiels au développement économique durable et inclusif est l’investissement dans la santé et l’éducation…L’Afrique reste à la traîne dans ces deux domaines.

6. La « malédiction » des matières premières

L’ensemble des investissements a majoritairement été dirigé vers les ressources minières, asséchant littéralement les autres secteurs d’activité. Et, comble du désastre, les activités minières, pétrolières et gazières ont été faiblement créatrices d’emplois.

Le Nigeria, déstabilisé par la chute des cours du pétrole.

L’Algérie au bord du chaos…Le pays paie aujourd’hui les conséquences des décennies du « tout pétrole »…Ce pays de 40 millions d’habitants aux portes de l’Europe est au bord de l’asphyxie. Seules une restructuration profonde, une lutte massive contre la corruption et une diversification économique peuvent le sauver d’une fragmentation sociale.

L’Afrique du Sud : un lent déclin…La corruption de la classe politique noire atteint des sommets…Le pays détient le triste record du nombre de personnes vivant avec le VIH : 7 millions, soit 19,2% de la population.

L’Egypte : Sissi tout puissant…Le déficit budgétaire reste proche de 10% du PIB et le service de la dette représente quasiment un tiers des dépenses publiques. Le chômage des jeunes est proche de 40% dans certaines régions.

Purge anticorruption en Angola…Joao Lourenço dépèce méthodiquement le système affairiste mis en place par son prédécesseur, José Eduardo dos Santos.

Une croissance bloquée, empêchée…La Chine est quasiment le seul pays émergent dont la croissance endogène a réellement contribué à la croissance réelle du pays. En simplifiant, la croissance chinoise a été tirée par une politique de l’offre efficace, alors que, pour la plupart des autres émergents, l’activité a été tirée par une très forte croissance de la demande intérieure, par la hausse des prix des matières premières et l’évolution favorable du taux de change.

7. Face à une économie non diversifiée

L’industrialisation poussive du continent a amené la part de la production manufacturière à seulement 9% du PIB.

La difficulté de faire des affaires en Afrique.

Le mirage d’une classe moyenne…En retenant une fourchette moins large et plus réaliste, comprise entre 4 et 20 dollars de revenu par jour, on tombe à 135 millions de personnes, soit 14% des Africains.

(Rapport Banque mondiale) Il estime qu’en 2012, 388 millions de personnes, soit 43% de la population d’Afrique subsaharienne, vivaient dans une grande pauvreté.

8. Sécheresse, incendies, inondations et ouragans à tout-va

L’Afrique est en train de s’assécher…Le développement agricole de l’Afrique est lesté par la lutte pour l’accès aux ressources en eau.

L’exportation d’»eau virtuelle » vers les pays riches…Les trois quarts des pays arabes vivent en dessous du seuil de pénurie, établi à 1000 m3 par an par habitant, et près de la moitié se trouvent dans une situation extrême avec moins de 500 m3. Sans gestion durable, le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40% d’ici à 2030.

9. Une affaire d’eau, un problème politique

La gouvernance et la volonté politique sont les principaux obstacles au développement sur le long terme de cette région.

Des ressources forestières fortement dégradées…De 2000 à 2015, l’Afrique a perdu 8% de sa surface forestière, soit 530 000 km2, quasiment la surface d’un pays comme la France.

Déboisement et exportation de bois précieux vers la Chine.

La destruction des savanes arborées accentue la désertification.

L’accélération de la dégradation des sols…Dans les zones arides d’Afrique, les gens endurent déjà la pauvreté, l’insécurité alimentaire et des taux de mortalité élevés. Ces difficultés sont exacerbées par la dégradation des terres et la désertification et causent des migrations et des conflits.

Explosion démographique et ressources alimentaires…Le problème majeur pour l’Afrique est d’acheminer les produite agricoles de leur lieu de production vers les lieux de consommation : 40% des récoltes pourrissent sur pied faute d’infrastructures de transport et de stockage suffisantes, alors qu’un cinquième de la population en Afrique subsaharienne souffre de malnutrition.

Une sous-consommation d’engrais.

Des « déplacés climatiques » toujours plus nombreux.

10. La démographie galopante ne doit pas être une fatalité

Histoire de la population mondiale : une évolution exponentielle…Ce taux de fécondité varie de façon extrême entre 1,7 au plus bas pour la Chine et 7,3 au plus haut au Niger, et une moyenne mondiale de 2,5 en 2017.

L’Afrique : le continent le plus peuplé du monde…Sa population dépassera 1,3 milliard en 2018 (17% de la population mondiale), et devrait doubler d’ici 2050 pour atteindre 2,5 milliards (26% de la population mondiale).

Une métropolisation en pleine expansion qui fait le lit de la pauvreté…Aucune planification à long terme n’est vraiment pensée, les infrastructures sont souvent obsolètes, inefficaces ou parfois totalement inexistantes…La corruption serait la première cause de l’inaction des autorités. Ces immenses décharges tuent les populations à petit feu en empoisonnant l’air, l’eau et le sol, et attisent la criminalité. Ces bidonvilles sont des zones de non-droit composées d’habitations extrêmement fragiles, surpeuplées et non reliées aux réseaux d’eau potable et d’assainissement.

Le défi de la formation…Les économies africaines vont devoir créer 29 millions d’emplois par an et scolariser 300 millions d’enfants d’ici 2030 pour permettre à tous ces futurs actifs de trouver un emploi.

La « fuite des cerveaux » est réelle. Plus de 10% des diplômés africains vivent et travaillent sur un autre continent.

Surpopulation : risques environnementaux et politiques…Il y a un risque sur le Nigeria qui pourrait devenir le prochain Rwanda : sa population devrait dépasser 794 millions d’habitants d’ici la fin du siècle (contre 191 millions en 2017), alors que sa superficie est de seulement deux fois celle de la France. La croissance démographique est aussi la source de grands déséquilibres.

Vers le contrôle des naissances et le planning familial ?…L’accès à la contraception reste le problème majeur.

La misère, ferment de l’émigration…Le choc migratoire est certain. Le continent africain fait partie de notre destin. Le temps est fini où le développement de l’Afrique pouvait être considéré comme un sujet de faible impact sur l’Europe. L’Afrique doit devenir notre partenaire privilégié et notre priorité stratégique.

Aide au développement et politique…L’industrie de l’aide est concurrentielle…Seuls 15 pays africains sur 54 peuvent être considérés comme réellement démocratique avec au moins une alternance depuis 1990.

Un tiers des dirigeants africains ont plus de 70 ans, et certains de ces pays sont menacés d’instabilité du fait de la santé déficiente de leurs responsables.

Les téléphones portables pourraient devenir le creuset d’une radicalisation du continent…Les inégalités et la marginalisation de certains groupes sociaux sont aujourd’hui ressenties avec beaucoup d’acuité.

III – AFRO-PESSIMISME VERSUS AFRO-OPTIMISME : QUEL AVENIR POSSIBLE ?

11. Mettre en œuvre un plan Marshall pour l’Afrique

Une dilution de l’aide au développement…Pourquoi les quelque 1000 milliards d’aide publique au développement en Afrique au cours des cinquante dernières années n’ont-ils pas eu les effets escomptés et surtout n’ont-ils pas amélioré de façon significative les économies africaines ?…on a assisté à « une distorsion de la concurrence, à une corruption des classes dirigeantes, à une administration pléthorique » qui ont aggravé les tensions ethniques pour le partage du « butin ».

Un retard chronique de l’investissement…Hormis quelques poches de croissance, le continent peine à décoller…Des progrès ont été réalisés mais on est très loin des 105 milliards de dollars par an que l’Afrique devrait consacrer pendant une décennie pour combler son retard. Les infrastructures sont un immense frein à la croissance…Seulement 35% de la population a accès à l’électricité et 30% à des services de santé.

12. L’espoir d’une solution : la création d’une zone de libre-échange

(mars 2018) La ZLEC (zone de libre-échange continentale) vise à établir un marché unique pour les biens et les services incluant la libre circulation des personnes et des capitaux concernant l’ensemble des pays de l’Union africaine.

L’initiative n’est cependant pas sans risques pour les Etats car elle peut provoquer une baisse importante des recettes budgétaires. Les droits de douane sont en effet l’une des principales ressources financières des Etats africains. Le commerce fait vivre des milliers de personnes aux frontières de certains pays.

Le problème de la corruption et de la lourdeur bureaucratique des procédures douanières doit être résolu car il constitue le principal obstacle à la circulation des biens.

13. Chinafrique : une opération de séduction

La Chine enterre la « Francafrique »…L’œuvre de corruption de ce réseau politico-affairiste que l’on nomme la « Françafrique » a préparé le terrain à la Chine qui, elle aussi, sait agir en eau trouble.

Mais y a-t-il une vraie volonté des 27 de mener une politique africaine ? La Chine, évidemment, n’a pas le même problème, et sa stratégie est efficace : l’Etat finance d’énormes contrats, souvent à perte.

L’Ethiopie, symbole de la « Chinafrique »…L’empire du Milieu est la locomotive de l’ambitieux programme d’industrialisation accélérée du pays..

Le Kenya : le poids de la dette chinoise…Le coût des projets d’investissement semble très élevé car il intègre une part importante de pots-de-vin…Nairobi doit rapidement contenir son endettement et financer une plus grande partie de ses dépenses par l’augmentation de ses revenus.

Les grands groupes chinois à la conquête de l’Afrique… »Les Chinois nous offrent du concret et l’Occident des valeurs intangibles. Mais ça sert à quoi la transparence, la gouvernance, si les gens n’ont pas d’électricité, pas de travail ? La démocratie ça ne mange pas » Serge Mombouli

Routes de la soie : des Etats pris au piège du surendettement…Jamais un bailleur de fonds n’a avancé autant d’argent sans exigences morales, sans tutelle, et à des conditions aussi avantageuses.

A quand la prochaine crise de la dette africaine ? Le Premier ministre malaisien a mis les pieds dans le plat en dénonçant ouvertement le néocolonialisme chinois.

Dire non à la Chine…Après avoir incarné le partenaire providentiel et fraternel, capable de tous les miracles, la relation africano-chinoise se banalise et parfois tourne au vinaigre.

14. La quatrième révolution industrielle peut-elle sauver l’Afrique ?

L’émergence d’une Afrique 4.0 est bel et bien amorcée…Près de 80% des habitants de l’Afrique subsaharienne devraient avoir accès à des téléphones mobiles d’ici 2020.

Plus de la moitié des investissements dans la quatrième révolution industrielle se concentrent sur quelques Etats : le Nigeria, le Kenya, le Ghana et l’Afrique du sud, ainsi que l’Afrique du Nord (Tunisie, Maroc et Egypte). L’enjeu est de les élargir à tous les pays du continent.

Infrastructures déficientes, problèmes de sécurité, sous-bancarisation, faible pénétration d’Internet : la complexité est au cœur de ces nouveaux métiers.

Conclusion : Un avenir moins florissant que prévu

L’Afrique renoue avec un endettement massif, proche de ce qu’il était avant les annulations de 2006. Certains investisseurs craignent le retour aux heures sombres des années 1980 et 1990.

Ralentissement…Les difficultés dans le transport, secteur stratégique, persistent. Le creusement des inégalités constitue aussi un frein considérable au développement avec des paysans dépossédés de leurs terres, des problèmes de santé et la montée des extrêmes religieux.

La lutte contre la pauvreté est indissociable d’une lutte contre l’inégalité. L’investissement dans la santé, dans l’éducation et la formation est essentiel pour sortir de ce cercle vicieux.

Une trajectoire ouverte…La faillite de certains Etats a favorisé la montée de l’islamisme radical. Celui-ci menace sérieusement le continent africain, bien qu’il n’ait rien à proposer concernant le monde futur en gestation, les nouvelles technologies, le réchauffement climatique…L’instabilité politique en Libye, au Sahel, au Nigeria, au Soudan du Sud, en Afrique centrale ou en Somalie…est une menace systémique pour l’Afrique et l’Europe aussi bien avec le terrorisme qu’avec le trafic des migrants.

De nombreux freins au développement africain persistent. Le plus important est certainement l’insuffisance d’infrastructures, et avant tout le secteur de l’énergie…En 2015, près des deux tiers de la population n’avaient toujours pas accès à l’électricité, préalable indispensable à l’accès à l’eau potable, au développement de l’agriculture et de l’industrie, et à l’économie de la connaissance. La situation se détériore sous la pression démographique…L’Afrique doit devenir notre priorité. Le futur de l’Europe se joue en Afrique.

*

Les filles au chocolat, tome 1, Cœur Cerise de Cathy Cassidy - Nathan et Pocket Jeunesse

Les filles au chocolat T.1 ; coeur ceriseFiche de lecture d’Antoine:

 Résumé: Cherry Costello est une fille de 13 ans à qui la vie n’a pas souri. Elle a perdu sa mère à 4 ans, ses camarades la méprisent, et personne ne comprend ses histoires de rêves et tout le monde pense qu’elle ment. Son rêve le plus cher se réalise enfin: son père a retrouvé une copine (Charlotte Tanberry). Elle va pouvoir avoir une nouvelle famille et une “nouvelle maman.” Malheureusement, cela est plus compliqué que ce qu’elle pensait car Honey Tanberry ne l’accepte pas et accepte encore moins le père de Cherry (Honey est triste depuis le départ de son père et n’accepte pas que sa mère ait un nouveau mari. Elle rejette donc encore plus sa mauvaise humeur sur Paddy et Cherry) Cherry va aussi tomber amoureuse de Shay, le petit copain de Honay… Réussira-t-elle à se faire accepter, voire apprécier, par ses quatre nouvelles demi-sœurs?

Avis: Ce roman démontre que la séparation de deux parents n’est pas facile et que les enfants peuvent parfois avoir du mal à l’accepter. C’est dur de se retrouver seul à éduquer un enfant mais même si deux membres d’une famille ne s’entendent pas bien, ils forment une famille. Avoir de l’imagination n’est pas un défaut et on ne choisit pas de qui on tombe amoureux et que quoi qu’on fasse, notre famille nous aime. 

Identité du personnage principal: Cherry Costello, 13 ans. Timide, à l’écart, secrète, débordante d’imagination, confond le rêve et la réalité. Elle est née à Glasgow en Ecosse et ses parents se nomment respectivement Paddy et Kiko Costello. Elle est petite, mince, la peau café au lait, les yeux noirs en amande, les cheveux noirs raide avec une frange qu’elle attache souvent avec deux petits chouchous. Son style vestimentaire se compose de jeans skinny, moulants et de toutes les couleurs et de tee-shirts à motifs japonais. Cherry aime les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans, les histoires, passer son temps à rêver et les sodas. Son principal problème est qu’elle est amoureuse du petit copain de sa demi-sœur. 

* Oui la précédente fiche de lecture d’Antoine portait sur le tome 2 des Filles au chocolat, Cœur Guimauve. Que voulez-vous, on aime vous jouer des tours… Alors, pour nous faire pardonner, voici l’avis de notre super lecteur sur le tome 1 des Filles au chocolat, Cœur Cerise! Promis, la prochaine fois on vous présente le troisième tome (enfin, seulement si vous êtes sages…)