Boutique en ligne

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tél: 09.52.65.38.67

Du lundi au samedi de 10h à 19h

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

L'art de la niaque d'Angela Duckworth - JC Lattès

Émetteur du florilège: François C.

 

L'art de la niaqueI CE QUE J’ENTENDS PAR « NIAQUE « ET SON IMPACT

 

Répondre présent à l’appel C’est malgré tout la niaque qui explique qu’entre deux individus au profil identique l’un réussira mieux que l’autre. En dehors des dispositions qui favorisent le succès dans tel ou tel domaine, c’est la niaque qui compte le plus.

Egaré par les prédispositions Notre ambivalence entre les prédispositions et la persévérance. Ce qui compte le plus selon nos dires ne colle pas forcément avec ce que nous tenons en réalité pour le plus important.

A trop se focaliser sur les prédispositions, on oublie l’importance, au moins égale, des efforts.

Les efforts comptent double Talents x efforts = compétences Compétences x efforts = réussite

Beaucoup baissent les bras trop tôt et trop souvent. La résolution à rester dans la course jour après jour compte plus encore que les efforts fournis.

On naît avec ou sans talent. Mais les compétences, on les acquiert en passant des heures et des heures à remettre son ouvrage sur le métier.

Avez-vous la niaque ? L’échelle de la niaque.

La tendance générale des scores de persévérance à dépasser ceux de passion montre que ces deux notions ne se recoupent pas tout à fait.

La pugnacité se caractérise par la poursuite fidèle d’un objectif suprême à long terme…Plus notre hiérarchie d’objectifs est cohérente, mieux cela vaut.

Plus les objectifs s’intègrent à une hiérarchie -plus ils concourent à un but ultime- moins on se disperse.

« Persistance dans la motivation » : ses caractéristiques : La capacité à œuvrer en vue d’objectifs lointains (par opposition à la tendance à vivre au jour le jour), à se préparer activement à l’avenir, à travailler pour atteindre un but précis. La propension à ne pas abandonner une tâche pour le simple plaisir d’en varier, à ne pas rechercher la nouveauté en tant que telle, à ne pas vouloir à tout prix « changer d’air ». Le degré de force de volonté ou de persévérance. La détermination sereine à s’en tenir à une trajectoire établie. La tendance à ne pas renoncer face aux obstacles. La ténacité, la pugnacité.

La niaque, ça se cultive La niaque se consolide au fur et à mesure qu’on se forge une philosophie de la vie et qu’on apprend à rebondir après un échec ou à prioriser ses objectifs.

Avec de la chance, vous avez déjà un centre d’intérêt durable, le goût des défis à relever, la conviction de faire œuvre utile et une confiance sans faille dans votre capacité à rebondir, qu’aucun coup dur ne saurait entamer.

II. DEVELOPPER LA NIAQUE DE L’INTERIEUR

 

L’intérêt Sur l’ensemble de la planète, seuls 13% des adultes s’estiment « impliqués » dans leur travail.

Une passion résulte de la découverte d’un centre d’intérêt qu’on alimente, puis approfondit peu à peu.

On ne définit pas ses centres d’intérêt en méditant, mais en se jetant à l’eau.

Un centre d’intérêt qui prend forme manque de précision et de solidité. Il est impératif de la cultiver énergiquement des années durant.

Des études au long cours confirment que plus on a la niaque, moins on change d’orientation au fil de sa carrière.

La pratique Les meilleurs…substituent à leur incompétence consciente une compétence inconsciente.

Les plus pugnaces consacrent plus de temps à la pratique réflexive et vivent aussi plus d’expériences-flux…La pratique réflexive correspond à une phase de préparation et le flux à la performance.

Le point commun entre tous ces génies du passé : ils s’en tenaient tous à un rituel quotidien et consacraient des heures à la pratique réflexive en solitaire, fidèles à leur routine.

Faire œuvre utile Il est plus facile de convertir en passion une activité qui capte l’intérêt tout en donnant le sentiment de servir les autres, de contribuer à leur bien-être.

Bill Damon ne connaît personne qui se soit affermi dans sa volonté de se rendre utile sans un exemple dont s’inspirer.

L’espoir L’espoir des pugnaces ne tient pas à un destin favorable mais à la faculté de se relever après chaque chute.

D’autres expériences ont montré que souffrir sans rien pouvoir y faire se traduit par des symptômes cliniques de dépression – troubles de l’appétit, du sommeil, de la concentration et de l’activité physique.

Tant qu’on persiste à chercher le moyen d’améliorer son sort, on garde une chance de le trouver. Quand on y renonce en revanche en postulant qu’il n’y en a pas, on peut être sûr de ne jamais le découvrir.

Cultiver la niaque suppose d’admettre que chacun peut s’améliorer -progresser et mûrir.

 

III. DEVELOPPER LA NIAQUE DE L’EXTERIEUR

 

Le rôle d’un parent Soutien et exigences : éducation avisée Soutien et peu d’exigences : éducation permissive Indifférence et exigences : éducation autoritaire Indifférence et peu d’exigences : éducation négligente

Les terrains de jeu de la niaque Les activités extra-scolaires contribuent au succès et à l’épanouissement personnel.

« L’esprit de suivi » dépend de la volonté de s’impliquer à long terme dans certaines activités (par contraste avec des incursions sporadiques dans toute une variété de domaines).

Une attirance réciproque entre traits de caractère et situations. Les penchants qui nous guident vers certaines situations sortent de celles-ci renforcés voire amplifiés -ce qui donne lieu à des cercles aussi bien vicieux que vertueux.

Notre famille s’est imposé la règle de « ce qui donne du fil à retordre ». Chacun à la maison se consacre à quelque chose qui lui donne du fil à retordre (qui fasse l’objet d’une pratique réflexive au quotidien).

La culture de la niaque La culture dans laquelle on évolue et à laquelle on s’identifie façonne consciemment ou non à peu près toutes les facettes de la personnalité.

Si vous voulez devenir plus pugnace, identifiez une culture qui valorise la pugnacité et adoptez-la.

Les Finlandais s’appuient sur ce qu’ils appellent « sisu » : un mélange de bravoure et de courage, de ténacité et de combativité.

Conclusion Notre performance au marathon de la vie dépend en grande partie de notre pugnacité -de notre passion et de notre persévérance à la poursuite d’objectifs à long terme.

J’ai mis en évidence trois facettes de la personnalité où la pugnacité entre en jeu. Je les qualifie de dimensions individuelle, interpersonnelle et intellectuelle de la personnalité. On pourrait aussi parler de force de volonté, de cœur et d’esprit.

CITATIONS

Woody Allen 80% de la réussite dans la vie repose sur le simple fait de répondre présent à l’appel.

Anson Des gens doués, on en trouve à la pelle ; c’est grâce à l’énergie qu’on dépense pour exploiter son potentiel qu’on sort du lot.

Cadet (West Point) Vous devez repousser vos limites à tous les niveaux -mental, physique, militaire et social. Les défis qui surgissent mettent en évidence vos failles mais c’est le but recherché. West Point vous endurcit.

Pete Carroll Une direction claire vous oriente et vous fixe des garde-fous qui vous maintiennent sur la bonne voie.

Il faut savoir où l’on va pour suivre le bon chemin mais c’est encore l’entêtement à poursuivre un objectif qui donne le plus de chances de l’atteindre.

Dan Chambliss Les performances exceptionnelles résultent de dizaines d’actions qui supposent d’appliquer des compétences n’ayant rien d’extraordinaire en elles-mêmes. Seule leur répétition sur le long terme et le soin apporté à leur pratique mènent à l’excellence.

Cody Il n’y a pas que les parents qui influent sur le destin d’un enfant. Pour exercer un impact sur un jeune, il suffit de se soucier de lui et de comprendre ce qui lui arrive pour l’aider à s’en sortir. J’au eu la chance qu’on s’occupe de moi et ça a fait toute la différence.

Bill Damon Projetez-vous dans quinze ans. A votre avis, qu’est-ce qui comptera le plus à vos yeux ? Pourriez-vous citer quelqu’un dont le parcours vous incite à devenir meilleur ? Qui ? Pourquoi ?

Darwin J’ai toujours maintenu que, les imbéciles mis à part, les hommes diffèrent peu par leur intellect mais plus par leur ténacité et leur capacité de travail, or je reste convaincu de l’importance cruciale d’une telle différence.

Jane Je suis comme l’artiste qui, chaque matin, distingue dans le ciel toute une variété de couleurs là où d’autres ne voient que du gris ou du bleu. Je perçois une palette de nuances d’une infinie richesse ; un tableau en évolution constante.

Hester Lacey Leur désir de se surpasser leur interdit la moindre complaisance envers eux-mêmes. Ils cultivent un état d’esprit positif : ils ne reviennent pas sur le passé pour ruminer leur insatisfaction mais se focalisent sur l’avenir, mus par l’ambition de progresser.

Nietzsche Ceux qui accomplissent de grandes choses se concentrent sur leur objectif, font feu de tout bois, prêtent une extrême attention à leur vie intérieure et à celle des autres, voient partout des sources d’inspiration et ne se lassent pas un instant de mobiliser les moyens dont ils disposent.

Ce qui ne me tue pas me rend plus fort.

G B Shaw La véritable joie que nous réserve la vie, c’est d’être une force de la nature plutôt qu’un petit ramassis égoïste de contrariétés occupé à se plaindre que tout le monde ne s’occupe pas de son bonhe.

Acheter