Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

Ceux de la louve T1. Nouveau départ de Pascale Perrier - GulfStream

Coup de cœur de Mademoiselle Jeanne, notre animatrice du club de lecture qui tient le blog Deux pour une.

Ceux de la louve T.1 ; nouveau départ Pour échapper à une mère droguée qui ne sait plus s’occuper d’eux et à son dealer qui les met en danger, Elyo pense partir de la maison avec sa petite sœur Lucile. Une fille de sa classe lui parle alors de Ceux de la louve, une colonie de vacances où ils pourraient aller le temps de prendre leurs distances…

Le sujet abordé par cette trilogie peut sembler un peu dur mais il est très bien traité : l’auteur(e) a évité de tomber dans des clichés, ce qui n’est pas facile avec un sujet aussi délicat. L’histoire n’est pas toujours très réaliste mais c’est ce qui lui donne son originalité et cela permet d’apporter de l’espoir dans un univers assez sombre au début. Ce livre ne donne pas de solution miracle à des situations comme celles d’Elyo et Lucile, mais il tente de proposer une alternative romancée aux familles d’accueil et aux différentes assistances sociales. Les victimes de ce système et leur prise en charge ne sont pas jugées, l’auteur présente simplement des faits avec différents points de vue selon les protagonistes.

Les personnages sont attachants et ont des caractères très marqués, sûrement à cause (ou grâce à !) leurs expériences. Elyo paraît presque trop mature pour son âge mais cela peut s’expliquer par sa nécessité de se prendre en charge dès son plus jeune âge. Lucile, plus jeune, est aussi plus sensible et elle apporte une nuance très importante à l’histoire : sans elle, l’intrigue serait beaucoup plus manichéenne, moins contrastée. Je l’ai trouvée plus touchante qu’Elyo de manière générale, peut-être grâce à son caractère naïf et innocent : elle refuse de voir la réalité en face et tente de se protéger.