Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

L'art de l'essentiel de Dominique Loreau - Ed. J'ai lu

L'art de l'essentiel ; jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soiÉmetteur du verbatim: François C.

ÉLIXIR VITAE DU DÉSENCOMBREMENT

  1. Au quotidien

Avec peu, on peut vivre le présent à l’infini.

Supprimer tout ce qui est superflu est peut-être la première étape vers la guérison.

Simplifier jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à retirer, excepté ce qui apporte le confort au corps et à l’esprit.

Lorsque nous ne pouvons plus choisir, nous encombrons.

En refusant de posséder, vous n’éprouverez plus ni avidité, ni convoitise, ni envie, ni avarice, ni jalousie.

  1. Dans le mental

L’élégance MUJO, c’est d’abord avoir la possession de soi, savoir qui l’on est, être en paix avec soi-même. C’est développer ses propres goûts, redécouvrir sa propre imagination et sa propre créativité… C’est voir les choses de son propre point de vue.

Le taoïste pratiquait l’art de prendre soin et d’entretenir son énergie vitale… “Se promener dans la vie “, suivre le courant de la nature, voilà comment il veillait à ne pas gaspiller son énergie dans les pensées et les émotions. Flotter dans la sérénité, rechercher l’harmonie en toutes choses, voilà ce qu’il s’efforçait de maintenir pour devenir éternel et laisser partir sans regret, le moment venu, son corps physique comme une vieille loque dont il n’aurait plus besoin.

  1. Plus de joie de vivre

La sérénité découlant du lâcher-prise

Ne plus avoir peur de perdre ses possessions

PRÉPARATION AU DÉSENCOMBREMENT

  1. Le tri identitaire

C’est en sachant exactement qui l’on est et en vivant selon ses propres besoins que l’on acquiert un style et un mode de vie vraiment personnel et original. Si nous nous connaissions réellement, non seulement nous aurions moins de choses, moins de besoins, mais plus de style.

  1. Prendre conscience des obstacles

Qu’il s’agisse de nourriture, d’habillement ou d’habitat, la simplicité dans les goûts est aussi une source d’indépendance et de sécurité. Plus vous vivez simplement, plus vous avez de sécurité pour le futur. Vous êtes moins à la merci des surprises et des revers de situation.

Nous ne possédons rien, en vérité, si ce n’est l’usage de notre corps, de nos sens et de notre esprit. Nous n’aurons jamais assez de toute une vie pour exploiter le potentiel illimité d’enchantement qu’ils nous offrent: la grâce du danseur, la souplesse de l’acrobate, le regard de l’artiste, la joie de l’athlète dépassant son propre record, la subtilité du gourmet, la sensibilité du musicien…

Seul l’être humain se plaint de la nature transitoire des choses. Voilà l’origine de la souffrance. Ce n’est que dans ce continuel devenir, dans cette constante transformation que nous pouvons trouver la joie.

La mort signifie que le passé doit être abandonné, que l’inconnu ne peut être évité, que «je» ne peut perdurer et que rien ne peut être finalement fixé…En retenant sa respiration, un homme la perd. En la laissant aller, il la trouve.

Quand stocker à outrance devient un problème

Le hoarding (thésaurisation): acquisition et échec à se défaire d’un grand nombre de possessions ou d’infos qui semblent inutiles et sans valeur.

PASSER A L’ACTION

  1. L’inventaire du logis

  2. Les techniques

La technique des cartons ou des sacs: jeter, donner, revendre, recycler, rendre, faire nettoyer, réparer…