Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

La descente aux enfers de la finance de Georges Ugeux - Odile jacob

La descente aux enfers de la financeÉmetteur du verbatim: François C.

Préface de Jean-Claude TRICHET

De l’ouragan des banques au temps des dettes gouvernementales via les banques centrales

. Les banques se complaisent dans des financements incertains

. Les banques centrales font exploser leurs bilans

. Le surendettement public sera-t-il le prochain tsunami financier?

. Le triangle des Bermudes de la finance: la situation européenne

. Le statu quo n’est plus possible.

Première partie LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES

Ch. 1 Les États-Unis entraînent la finance transatlantique dans une crise

. Les banques américaines victimes de leur propre négligence

. La gestion des débiteurs hypothécaires

. Le risque de contagion

. Le sauvetage des banques a un prix

. Les sanctions

. Qui est en charge de mesurer les conséquences des actions des autorités?

. Restaurer la confiance dans la finance

. Le défi de la réglementation bancaire américaine

. Les stress tests de la Federal Reserve rassurent

. American Insurance Group: une succession d’abus.

Ch. 2 Les banques européennes aux prises avec les risques de l’euro

. Il est nécessaire de recapitaliser les banques européennes

. La recapitalisation des banques européennes n’est pas le devoir de l’Europe

. L’Europe ne prend pas les mesures nécessaires pour permettre un environnement stable

. Les cajas espagnoles (accumulation de crédits hypothécaires de mauvaise qualité) menacent la stabilité financière du pays

. La crise bancaire italienne: la déroute de Monte dei Paschi di Siena (le plus haut taux de crédits douteux de l’Italie, des fraudes sur les produits dérivés pour cacher les pertes, l’absence de gestion du risque et une culture complaisante et politisée).

Ch. 3 Les déviations de la finance

. La fraude de Bernie Madoff: la pyramide de Ponzi

. L’affaire Kerviel et la Société générale

. Goldman Sachs ou l’impunité des puissants / Une culture au-dessus des lois / La complicité de la Federal Reserve de New York

. JP Morgan et la baleine de Londres

. La manipulation du Libor / un rapport déterminant et sans ambiguïté

. Le marché des changes: comment manipuler 5 billions de dollars par jour?

. Le bitcoin n’a jamais été une monnaie: chronique d’un marché manipulé.

Deuxième partie LES BANQUES CENTRALES EN PERDITION?

Ch. 1  La Federal Reserve Bank aux prises avec un double mandat

. Comment la Fed en est arrivée là? / Avait-elle le choix?

. Les trois étapes du quantitative easing n’ont pas réussi dans leur mission.

Ch. 2 La BCE au four et au moulin

. La BCE prête aux banques 1 billion d’euros en deux mois

. L’explosion du bilan de la BCE: de 2 à 4 billions d’euros

. Les taux d’intérêt négatifs sont une forme de taxation de l’épargne.

Ch. 3 L’Union bancaire européenne pourra-t-elle décoller?

. L’accouchement douloureux d’une réglementation financière européenne

. Les premiers pas de l’Union bancaire européenne

. La réglementation financière européenne est-elle efficace?

. L’Union bancaire européenne consolide la zone euro

. Les stress tests: pourquoi l’Europe est-elle laxiste?

. En attendant Godot: l’évanescente inflation ne sauvera pas l’endettement.

Troisième partie LE SURENDETTEMENT DES ÉTATS

Ch. 1 L’Europe s’enfonce dans la dette souveraine avec l’aide de la politique monétaire de la BCE

. L’Europe aux prises avec les risques de ses États membres

. L’Irlande

. L’Espagne

. Le Portugal

Ch. 2 La Grèce ou comment aggraver une crise souveraine

. L’errance devant la surprise

. L’Europe au chevet de la Grèce

. L’entrée du Fonds monétaire international

. Faire payer le secteur privé: le rééchelonnement de la dette

. La crise grecque et l’euro

. Les leçons de la crise grecque: la zone euro a besoin d’un Fonds monétaire européen.

Ch. 3 La France endettée acculée à la discipline

. Le déni de l’importance de la dette

. L’austérité doit être équitable.

Ch. 4 La dette italienne de 2,3 billions d’euros menace la zone euro et le monde

. L’impossible rééchelonnement de la dette

. L’Italie menace la zone euro.

Ch. 5 Les États-Unis ou l’absence de discipline budgétaire qui menace le monde

Cette irresponsabilité fiscale, combinée avec les politiques de la Federal Reserve ayant engrangé 2,1 billions de dollars d’emprunts publics, menace la stabilité financière du monde d’un tsunami dont on ne peut qu’imaginer les conséquences mondiales.

Quatrième partie  LA CRISE MONDIALE PEUT-ELLE ENCORE ÊTRE ÉVITÉE?

. Si ce n’est pas une conspiration, cela y ressemble furieusement

. L’évolution économique: la dérive des déséquilibres budgétaires.

 Ch. 1 À quoi devons-nous nous attendre?

. La hausse inexorable des taux d’intérêt ;

. L’impact budgétaire de la hausse des taux ;

. La baisse de la valeur des actifs ;

. La baisse de la notation des États ;

. Le renchérissement du crédit ;

. La perte de pouvoir d’achat ;

. La récession économique.

Ch. 2 Que peuvent faire les banques?

. Réduire la détention d’emprunts d’État

. L’impact comptable des baisses de valeur dans les bilans des banques

. L’impact réel des baisses de valeur

. Réduire la taille des bilans

. La gestion du risque: l’encadrement des ratios bancaires

. Les rémunérations continuent à atteindre des sommets obscènes.

 Ch. 3 Que peuvent faire les banques centrales?

. Les banques centrales investissent massivement en emprunts d’État

. Faut-il éclater les banques centrales ?

. Les banques financent les banques centrales qui financent les banques

. Les banques centrales exproprient les investisseurs

. Arrêter toute forme de quantitative easing

. Créer une hausse progressive des taux d’intérêt

. Revoir la pondération des risques liés aux emprunts d’État.

Ch. 4 Que peuvent faire les gouvernements?

. L’austérité doit être équitable

. Le FMI lance un signal d’alarme sur la dette souveraine

. Diminuer les dépenses

. Augmenter l’impôt sur les sociétés

. Céder les actifs non stratégiques.

Conclusion FINANCE, SOCIÉTÉ ET RESPONSABILITÉ

. La question de confiance reste posée

. Un système refermé sur lui-même

Le triangle des Bermudes n’est pas un mythe: c’est cette interconnexion entre les financiers, les banquiers centraux et les autorités politiques qui, soudée par la mondialisation, a créé un nouveau monde où chaque acteur est dépendant des autres et n’a aucun intérêt à mettre en question le système.

L’heure de la vérité et du courage.

*