Dons emmaüs

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Verbatims et recommandations...

NE DITES PAS A MA MERE QUE JE SUIS HANDICAPEE, ELLE ME CROIT TRAPEZISTE DANS UN CIRQUE de Charlotte de VILMORIN - Grasset

Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque Travailler dans la publicité, c’était finalement le meilleur compromis que j’avais trouvé pour pouvoir porter un justaucorps à paillettes juste derrière un bureau.

D’aucuns se plaignent d’indifférence, moi, je venais d’être heurtée en pleine face par la différence.

Elle vous suit tous les jours, prend les cours en notes à votre place, sort les cahiers de votre cartable et porte votre plateau à la cantine. Une auxiliaire de désintégration en somme. Existait-il meilleur moyen de faire fuir mes amies ?

On m’avait soudain mise en situation totale d’aliénation comme si j’avais besoin d’un chien d’aveugle, alors que tout allait pour le mieux. J’ai tout essayé pour m’en débarrasser.

Et ce jour-là, j’ai compris que le seul moyen pour moi de mener une vie normale serait de ne pas lutter. J’étais née comme ça et, sauf miracle, j’étais partie pour être handicapée le restant de mes jours, alors je n’avais pas d’autre choix que de l’accepter, et de faire en sorte d’aller bien. Je pouvais continuer à être malheureuse, à ne pas accepter les choses, cela ne ferait qu’accroître tous mes maux.

Les agences de pub ont cette faculté troublante d’effacer immédiatement toute hiérarchie dans les rapports humains au profit de l’arrière-goût sucré et enfantin de grande amitié festive généralisée.

Je repensai à mes rêves de petite fille. A la trapéziste. Et je me dis que finalement, c’était exactement ce que j’étais devenue. Une trapéziste suspendue dans le vide entre deux trapèzes, m’accrochant malgré la gravité et les limites de mon corps, attendant sereinement la stabilité prochaine, en prenant garde de ne surtout jamais regarder le vide.

*

J’ai créé mon entreprise, inventé mon propre poste, et défini mes propres besoins de déplacement. J’ai décidé de faire germer toutes ces expériences plus ou moins heureuses de mobilité réduite, et de faire, plutôt que d’attendre. Alors j’ai créé le premier site qui permet aux personnes en fauteuil de louer des voitures aménagées, entre particuliers.

« Oh mais ça alors c’est formidable ! Quel courage ! Quelle volonté ! Avoir un handicap et entreprendre, c’est vraiment extraordinaire. Vous devriez écrire un autre livre ! »

Le problème, c’est que je ne vis toujours rien d’extraordinaire. Je suis juste en fauteuil roulant depuis que je suis toute petite. Et si toutes les personnes handicapées de France devaient écrire non pas un, mais deux livres…

*

Émetteur du florilège : François C