A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Les verbatims de François

L'année du déclic de Charlotte Savreux - Balland

https://images.epagine.fr/649/9782940556649_1_75.jpg Et si c’était la vôtre…?

Mes «témoins du possible»…avaient un projet à réaliser, une passion à satisfaire, un idéal à porter, une quête à honorer, une cause à défendre et ils ont mis toute leur énergie à son profit.

Le Collectif des Possibles   Ils forment la ligue de ceux qui refusent de vivre dans une époque minimaliste, déprimée, fataliste et attentiste.

Il n’y a pas de victoire, de grande réalisation sans une prise de risque et une mise en danger de ce qui existe, ni sans défier ses propres peurs.

On ne change pas de vie, mais on la continue en capitalisant sur les compétences acquises et en rebattant les cartes de son existence pour s’offrir de nouvelles potentialités de jeux.

Chapitre 1 – LES JUSQU’AU-BOUTISTES

Envers et contre tout, envers et contre tous, ils sont allés au bout de leur intime conviction, n’accordant aucun compromis au découragement.

Il ne faut pas avoir peur d’aller contre l’avis de ceux qui vous découragent, et bien au contraire, continuer de persévérer et de croire en ses idées.

Del Busto Gomez Nous sommes trop nombreux à nous retrancher derrière l’âge pour renoncer et nous résigner. Or, il n’est jamais trop tard pour oser, vivre et décrocher sa victoire…Tant que nous sommes vivants, beaucoup reste possible. Jusqu’au dernier souffle.

Th. Marx Nous ne perdons jamais les acquis de nos précédentes expériences. En s’additionnant les unes aux autres, elles viennent optimiser notre nouvelle trajectoire, nous permettant ainsi d’honorer l’expérience suivante et le palier supérieur, pour qui a su tirer les leçons des apprentissages antérieurs.

La vie est un laboratoire où nous sommes tous des chercheurs habilités à sortir de notre zone de confort, pour tenter des expériences et nous offrir le spectre de nouvelles opportunités.

Si la mort invite au renoncement, au détachement, à l’abandon, vivre demande en revanche du courage, de l’engagement et de l’énergie pour se mettre au monde.

« L’échec » ou plutôt l’épreuve est donc davantage une expérience de vie qu’un désaveu, et fait partie intégrante de notre processus d’apprentissage et d’évolution.

Persévérer, c’est gérer le critère du temps en ayant confiance. C’est vouloir vraiment et longtemps.

Renard Le projet est le brouillon de l’avenir, parfois il faut à l’avenir des centaines de brouillons. ## Chapitre 2 – LES «RESSORTS INSUBMERSIBLES»

Ceux que j’appelle les ressorts insubmersibles ont vécu cet instant de vie où tout vole en éclats. Quand le temps est suspendu et le cheminement interrompu. Ce que Nietzsche appelle le « chaos ».

de la Martinière L’épreuve, si elle est un passage douloureux à traverser, est aussi féconde pour qui projette le chemin de création et de construction qui peut en découler. Il y en a toujours un, car dans les moments les plus vertigineux et les plus nus d’une vie, il se dégage une « intensité d’être » qui permet d’accéder aux profondeurs de soi-même…Un déclic puissant peut surgir, une révélation, une prise de conscience, une vocation qui participe alors à une phase de transformation importante de notre vie.

Chalumeau La vie n’est jamais une route linéaire, prédéfinie et définitivement actée. Elle offre des points de rupture, des intersections, des carrefours, avec à la clef son lot de nouvelles perspectives. L’occasion alors de rebattre les cartes du jeu de sa vie, et d’exprimer son libre arbitre pour mieux réorienter sa vie.

D’une épreuve majeure, on ne s’en sort pas seul, mais avec les autres, avec ceux qui nous inspirent, nous orientent parce qu’ils sont et ce qu’ils font, ceux qu’on appelle les tuteurs de résilience.

La peur, si elle annihile, déclenche aussi pour qui sait accueillir l’épreuve, le levier suprême de l’instinct de survie qui fait alors émerger nos ressources intérieures les plus puissantes, tel un geyser en plein désert, pour surmonter les difficultés et nous transcender. C’est à cet instant précis que la magie opère, que l’épreuve de vie devient une expérience de vie, celle qui enseigne, celle qui fait bouger douloureusement les repères, mais qui ouvre aussi le champ des possibles et le panorama de nouvelles opportunités et perspectives.

Chapitre 3 –  LES PERCHISTES DE L’ASCENSEUR SOCIAL

Altrad La difficulté n’est pas de faire mais d’oser faire.

Dia Sans courage, il n’y a pas de transformation possible, pas d’aspiration, pas d’éclosion…Seul le courage mène à la victoire et à la joie car quand nous remportons une victoire, nous nous sentons non seulement accompli mais aussi vivant. La joie vient de l’effort surmonté, du dépassement de soi et de l’ordre établi.

Ne pas habiter sa vie est une «belle» stratégie de défense, mais cette protection a un prix : celui de passer à côté de son existence.

Fr. Roustang Il y a deux choses que les humains détestent, la liberté et le bonheur parce qu’il faut les inventer, les construire et que cela demande du courage, de la persévérance et de l’audace.

Le libre arbitre revient à accueillir ce qui s’impose à nous, tout en sachant le transformer au fil de la vie, des envies et de notre évolution personnelle pour sortir du conditionnement originel et nous ouvrir alors au champ des possibles…Sur ce chemin au service de votre réalisation, sachez que vous ne serez jamais seuls ; la vie se mêle à l’ouvrage, faisant émerger des opportunités, des rencontres, des synchronicités parfois troublantes qui viendront ponctuer votre évolution.

Chapitre 4 – LES « P.D.G. » : les PETITS DEVENUS GRANDS

La patience n’est jamais une perte de temps, elle offre la juste maturation qui permet d’optimiser l’instant de l’éclosion. L’action jusqu’alors inefficace, devient alors un jour féconde avec une intensité à la hauteur de la conviction, de la persévérance et de la patience investies. Même s’il faut parfois multiplier les détours…

Coluche A ceux qui disent ne pas avoir de chance, demande-leur le nombre de fois où la chance est passée pour rien.

Une chance qui n’est pas le simple fait du hasard, mais qui dépend aussi et surtout de nous-même, de notre vigilance, de notre ouverture à recevoir et de notre capacité à transformer le fortuit en opportunité, l’inattendu en potentialité.

La vie est, avec ou sans diplôme, merveilleusement généreuse et gratifiante avec ceux qui savent se projeter, rêver et nourrir une ambition…Sans elle, il n’y a pas de grande réalisations, et sans ambition, nous manquons surtout la première d’entre elles, celle de nous réaliser et de nous épanouir.

Chapitre 5 – LE COLLECTIF DES POSSIBLES

Ils ont, chevillé au corps, le goût de la vie dans toutes ses nuances et ont acquis au fil des années les apprentissages qui leur permettent aujourd’hui de croire en la puissance du désir, en l’énergie de l’action, et d’habiter l’inconnu avec confiance, de repousser les limites sans jamais renoncer à la vie.

Char L’homme est capable de faire ce qu’il est incapable d’imaginer.

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront.

Th. Saussez Faire de l’engagement le fil rouge de sa vie, et de chaque étape une chance maximale.

Riboud A. Instinct, Imagination, Courage.

Partir en quête de son Graal est un défi noble à honorer. Il faut vouloir les choses, pas uniquement les attendre.

Il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des épreuves qui, une fois traversées, se révèlent être de formidables opportunités.

La volonté de faire, quelles que soient les circonstances, c’est ce qui rend les choses possibles. Réussir, c’est naviguer entre les récifs, c’est avancer en faisant au mieux, en dépit des circonstances.

Saint Augustin Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède déjà.

Travailler, c’est ne jamais se reposer sur ses acquis, c’est s’investir dans le maintenant et dans le demain. Hier et avant-hier ne sont jamais plus intéressants.

Alain Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l’ont pas cherché.

Th. Marx Savoir être pour durer. Ne pas avoir de projet, c’est devenir un ennemi pour soi-même. Le meilleur moyen d’aider une personne n’est donc pas de l’assister, mais de lui donner l’idée d’un projet pour lui ouvrir les perspectives et le champ des opportunités. Quand on entretient un projet, on entretient la flamme.

D. de Saint Marc Si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu.

Saint-Exupéry Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve une réalité.

La vie est fragile, des maladies nous emportent, des accidents changent le cours de notre vie, mais, et c’est tout le paradoxe de la vie, notre force est immense et c’est elle qui nous permet de réaliser des rêves plus grands que nous.

Conclusion Ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.

A vous désormais d’essayer, d’œuvrer, d’oser…

La vie vous attend !

 

 

 

Verbatim proposé par François C.