Boutique en ligne

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tél: 09.52.65.38.67

Du lundi au samedi de 10h à 14h et de 15h à 19h

Mail: contact@alivrouvert.fr

Clin d'œil de la semaine

Mangeons avec La voix des enfants

Petit dejeuner de la famille souris (le) Le petit déjeuner de la famille souris d’Iwamura Kazuo (l'école des loisirs - 11,20€ ou 5€ en lutin poche)

La famille Souris est une famille nombreuse. Lorsque tous ses membres se réveillent, chacun a une tâche à accomplir pour participer à la confection du petit-déjeuner. Si les tout-petits adorent les histoires de souris, c’est sans doute parce qu’ils se retrouvent dans ces êtres minuscules confrontés à un monde si grand. Cette histoire très tendre décrit simplement de menus gestes du quotidien, transposés à l'échelle des petits rongeurs. Autant que le texte, les grandes illustrations retiennent l’attention de l’enfant, qui se plaît à explorer les nombreux détails de chaque image.

Je mangerai bien un enfant de Sylvianne Donnio et Dorothée de Monfreid (l'école des loisirs - 12.20€ ou 5€ en lutin poche)

Chaque matin, maman Crocodile apporte à Achille de bonnes bananes pour son petit déjeuner, et chaque matin, elle s'émerveille: «Mon fils, comme tu es grand, comme tu es beau, comme tu as de belles dents!» Mais un matin, Achille ne mange rien. Il ne veut pas de bananes. Ce qu’il veut, c’est manger un enfant. Ses parents s’inquiètent. Ils lui apportent une saucisse grosse comme un camion. Ils lui préparent un énorme gâteau au chocolat. Rien à faire. Ce que veut Achille, c’est manger un enfant. Qu’est-ce qui pourrait lui ôter cette idée de la tête? De rencontrer un enfant, peut-être?

L’ami du petit tyrannosaure de Florence Seyvos et Anaïs Vaugelade (l'école des loisirs - 12,70€ ou 5€ en lutin poche)

Il était une fois un petit tyrannosaure qui n’avait pas d’amis parce qu’il les avait tous mangés. Il avait essayé de se retenir très fort, mais il avait toujours si faim, si faim, qu’il se jetait sur chaque nouvel ami et n’en faisait qu’une bouchée. Ce jour-là, le petit tyrannosaure venait juste d’avaler son dernier nouvel ami. Il pensa qu’il était seul désormais, totalement seul dans la grande forêt. Il fut pris d’une immense tristesse et se mit à pleurer. Puis il sentit qu’il commençait déjà à avoir faim, et il se mit à pleurer encore plus fort. Heureusement, quelqu’un s’approchait. Quelqu’un qui savait comment faire pour ne pas être mangé. Quelqu’un qui allait changer la vie du petit tyrannosaure. Pour toujours.

Gloups! J’ai avalé Cornebidouille de Magali Bonniol et Pierre Bertrand (l'école des loisirs - 12,70€ ou 5€ en lutin poche)

Dans un épisode précédent, Cornebidouille et son double Cornebidouille avaient échoué dans la poubelle, comme de vieux déchets vaincus. Décidées à se venger, elles se réunissent, forment un grain de poussière et hop! grimpent sur la tête du petit Pierre… puis dans son gosier. Le malheureux enfant ensorcelé se met à parler très bizarrement. Il traite le docteur venu le soigner de «Prout de chamois»… Oh là là, au secours, danger! Heureusement, petit Pierre a plus d’un tour dans son sac. Ce n’est pas encore cette fois que Cornebidouille gagnera!