Boutique en ligne

A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tél: 09.52.65.38.67

Du lundi au samedi de 10h à 14h et de 15h à 19h

Mail: contact@alivrouvert.fr

Clin d'œil de la semaine

De bons romans, à petits prix!

L'homme au Grand-BiL’homme au Grand-Bi de Uwe Timm (Le Nouvel Attila - Prix soldé 5,00€)

Le village de Cobourg en Bavière se trouve chamboulé lorsque le naturaliste Schroeder, utopiste dans l'âme, y importe un véhicule dont il entend bien démocratiser l'usage: le grand bi. L'invention provoque des bouleversements de société, de moeurs, de mentalités et dans les rapports hommes femmes un peu trop avant-gardistes pour être acceptés. Une version sportive de la querelle entre anciens et modernes.

 

 

La balade des pas perdusLa balade des pas perdus de Brooke Davis (Fleuve Edition - Prix soldé 5,00€) 

À sept ans, Millie a déjà vu pas mal de Choses Mortes. La première, c'était Rambo, le chien. La vingt-neuvième, une mouche. Au numéro 28 de son Livre de Choses Mortes, Millie a écrit : « MON PAPA ». Voilà deux jours que la fillette, cachée dans un rayon de supermarché, attend que sa mère revienne la chercher. Ce ne sera pas sa mère mais Karl, dit «le Dactylo», veuf en cavale depuis qu'il a fui sa maison de retraite. Et puis Agatha Pantha, la vieille voisine acariâtre qui a du poil au menton. Il faut bien l'avouer: ces trois perdus-là se sont trouvés. Pour rattraper la mère de Millie, il n'est pas un vol, un incendie, une poursuite en bus, une bagarre de bar qui arrêtera ce trio infernal, quitte à mettre une jolie pagaille dans tout l'outback australien. Et, au passage, ré-enchanter la vie. Parce que les pas perdus vont toujours quelque part.

 

Une histoire de la lectureUne histoire de la lecture de Alberto Manguel (Actes Sud - Prix soldé 5,00€)

Célébration heureuse de la plus civilisée des passions humaines, qualifiée par george steiner de "lettre d'amour à la lecture", cette histoire écrite du côté du plaisir et de la gourmandise est un livre savant qui se lit comme un roman d'aventures. Parti à la recherche des raisons qui ont fait aimer le livre à travers les âges - et parfois l'ont fait cible d'exécuteurs totalitaires - l'auteur entreprend en effet un voyage dont chaque étape lui est occasion de détours, de visites, de réflexions. la ferveur d'alberto manguel est si communicative que l'on se prend à être impatient de la suite comme s'il y avait une intrigue en cours. et il y en a une... En effet, cette histoire de la lecture est aussi une histoire du lecteur, de sorte que la passion qui la sous-tend s'accompagne d'une véritable étude de moeurs - moeurs des scripteurs, des passeurs, des liseurs, des lecteurs.

 

 

Baronne BlixenBaronne Blixen de Dominique de Saint Pern (Stock - Prix soldé 5,00€)

Karen Blixen. Oui, mais laquelle? La chasseresse africaine de Mbogani, sa ferme au Kenya? La baronne recevant les têtes couronnées à sa table africaine ou dans sa demeure, plus austère, de Rungstedlund, au Danemark? Tanne (son surnom), l'amoureuse contrariée, l'amante, la passionnée dont le corps tordu par la syphilis sut retenir Denys Finch-Hatton avant qu'il ne disparaisse dans un accident d'avion? La baronne écrivain, entrant à près de 50 ans en littérature comme dans le caveau d'une gloire tardive, l'auteure mondialement lue de La Ferme africaine (1937), des Sept contes gothiques (1934) ou du Dîner de Babette (1958), dont la reconnaissance n'effacera jamais tout à fait le regret des lumières rouges de l'Afrique ? La baronne vieillissante, muse tyrannique d'un groupe de poètes dont elle idolâtra, dernière farce tragique, le plus brillant d'entre eux, Thorkild ? Pas une Karen Blixen, donc, mais une multitude. Aidée par une documentation maîtrisée, des voyages au Danemark et en Afrique, en immersion dans l'oeuvre de la baronne, Dominique de Saint Pern ressuscite non seulement la femme et l'écrivain, l'amante et la diablesse, mais aussi l'âme de cet âge d'or où l'on savait aimer, écrire, et mourir en beauté.