A Livr'Ouvert

171b bd Voltaire, 75011 Paris.
Latitute/longitude: 46.75984 1.738281

Tel: 09.52.65.38.67

Le lundi de 12h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h30.

Mail: contact@alivrouvert.fr

Clin d'œil de la semaine

Lectures à coté du sapin

Le meurtre du commandeur T.1 ; une idée apparaît Le Meurtre du Commandeur d’Haruki Murakami (Belfond - 23,90€)

Quand sa femme lui a annoncé qu’elle voulait divorcer, le narrateur, un jeune peintre en panne d’inspiration, a voyagé seul à travers le Japon. Et puis, il s’est installé dans la montagne dans une maison isolée, ancienne propriété d’un artiste de génie, Tomohiko Amada. Un jour, le narrateur reçoit une proposition alléchante : faire le portrait de Wataru Menshiki, un riche homme d’affaires. Tandis que celui-ci pose comme modèle, le narrateur a du mal à se concentrer. Quelque chose chez Menshiki résiste à la représentation. Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une oeuvre d’une grande violence, le meurtre d’un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C’est Le Meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur. Et des choses étranges se produisent, comme si un autre monde s’était entrouvert. À qui se confier ? À Menshiki ? Mais peut-il vraiment lui faire confiance ? Premier livre d’une oeuvre exceptionnelle, dans la lignée du monumental 1Q84, un roman somme, ambitieux, profond. Deux tomes pour une odyssée initiatique étrange, inquiétante, envoûtante, où le maître Murakami dévoile ses obsessions les plus intimes.

Carnaval noir Carnaval noir de Metin Arditi (Grasset - 22)

A l’aube du 20 février 1575, le feu, le sang et la mort s’abattent sur Venise. La Sérénissime vit un Carnaval noir. Paolo il Nano, un célèbre peintre de la Renaissance appartenant à une confrérie de savants, et l’évêque Scanziani, procureur du Tribunal du Saint Office, sont retrouvés morts. Cinq siècles plus tard, au matin du 12 janvier 2016, le corps de Donatella Cortesi, brillante doctorante en histoire, git dans les eaux glacées de la lagune, aux abords de la place Saint-Marc. Sa recherche portait sur le Carnaval noir. Quelques mois plus tard, Bénédict Hugues, professeur de latin médiéval à l’Université de Genève, découvre une mystérieuse lettre écrite en 1574 par l’évêque Scanziani. Dans les jours qui suivent, son domicile est mis à sac et sa gouvernante grièvement blessée. Juin 2016, Rome. Des djihadistes de la branche libyenne de l’Etat Islamique préparent une série d’attentats contre le Saint-Siège. Leur commanditaire ? Un groupuscule d’extrême-droite de la Curie romaine qui veut éliminer un pape jugé trop bienveillant à l’égard des migrants. Bénédict Hugues, aidé par une collègue professeur de latin, mène l’enquête. Tout semble les conduire à ce fameux carnaval noir de 1575 : pour quelles raisons Paolo il Nano a-t-il été assassiné ? Où se trouve désormais sa pièce maitresse, le Christ aux douze doigts ? Qui étaient les disciples de la Scuola Grande et pourquoi le siège de leur confrérie a-t-il été incendié ? Une énigme vieille de cinq cents ans attend son heure, mais le temps manque… Avec le talent de conteur qui lui est propre, Metin Arditi nous conduit dans un univers où tout n’est que mystères, scandales et faux-semblants. Un roman d’une actualité brûlante dont les racines plongent dans la Venise fascinante du XVIe siècle.

Nos destins inachevés Nos destins inachevés de Sophie Audouin-Mamikonian (Michel Lafon - 19,95)

Une femme traquée. Un homme en quête de vérité. Une course contre le temps.

Paris. Catherine n’a pas eu le choix. Lorsque son mari a été assassiné sous ses yeux alors qu’ils s’apprêtaient à découvrir ensemble le secret de la vie éternelle, la jeune chercheuse a pris la fuite.

New York. Maximilien va devenir fou. Lorsqu’il découvre que la femme en charge du nettoyage de son laboratoire est une brillante scientifique, il est sûr d’avoir démasqué une espionne. Mais plus il apprend à connaître Catherine, plus il tombe sous le charme de cette femme brisée. Jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Maximilien n’a alors qu’un but: la retrouver. Une histoire d’amour enivrante. Électrique. Éternelle.

La Maison Golden La Maison Golden de Salman Rushdie (Actes Sud - 23€)

Le jour de l’investiture de Barack Obama, un énigmatique millionnaire venu d’un lointain Orient prend ses quartiers dans une communauté préservée au coeur de Greenwich Village avec ses trois fils adultes aussi brillants qu’excentriques.

René Unterlinden, jeune réalisateur velléitaire, comprend que ces étranges voisins peuvent devenir une source d’inspiration inespérée.

Convoquant la littérature, la pop-culture et le 7e art, Salman Rushdie écrit ici le roman à la fois angoissant et jubilatoire de l’identité, de la vérité, de la terreur et du mensonge dans leurs atours contemporains.