Fille de joie de Kiyoko Murata - éditions Actes Sud

9782330075682

Coup de cœur de Magali:

1903 au Japon, Aio Ichi vient d’être vendue par son père à la maion Shinonome, une maison du plaisir (close) très réputée, qui propose les services de prostituées. Son périple commence par sa défloraison par le maître des lieux, puis son apprentissage du métier.

Tous les jours elle va à l’école féminine où Mlle Tetsuko lui apprend, ainsi qu’à ses camarades, à lire, écrire, compter, composer des Haikus.
Tous les soirs, elle est à la disposition des clients. Ses gains rembourseront la dette contractée par ses parents.

Elle admire les deux oïrans, Mlle Shinonome et Mlle Murasaki, leur grâce, leur culture et leur assurance.

C’est le quotidien de cette maison qui nous est ici conté comme savent le faire les auteurs japonais. Aucune violence et beaucoup de poésie. Du tact pour les scènes difficiles et une vision enfantine, parfois naïve, souvent lucide. Un moment de lecture très agréable.